Un repêchage d'entrée haut en couleurs


By Stéphane Cadorette, senior writer for LGE

Québec - À part des gars saouls qui se sont empiffrés de teen burgers et frites en guise de déjeuners, le fait marquant du repêchage d'entrée 2001 de la LGE fut un échange entre Québec et Dallas, qui n'est pas sans rappeller la saga Eric Lindros…

 
C'est un Jean-Paul un peu mêlé qui a officiellement ouvert le repêchage 2001.  

En effet, le clou de cette fin de semaine fertile en bière et en émotions aura certes été l'échange qui a envoyé Ilya Kovalchuk et Keith Primeau à Québec, dans l'équipe du vétéran Alain Gingras, 38 fois détenteur du championnat de la LGE jusqu'à ce jour. Fin renard, Louis-Sébastien Roy, DG de Dallas, est parvenu à soutirer quatre choix de premier plan au repêchage, deux jeunes prospects, de même que des considérations futures. Comme M. Gingras se sentait généreux à l'extrême, il lui a aussi promis un hamster et un furet pour meubler ses temps libres.

Interrogé à savoir s'il était satisfait de l'échange majeur qu'il a conclu, le DG de Québec semblait tout sourire. " J'étais prêt à vider mon club pour obtenir les services de Kovalchuk et croyez-moi sur parole je pouvais me le permettre! Le seul élément qui m'inquiète est que désormais, je ne disposerai que de 73 joueurs établis pour compléter ma liste de 20 " a-t-il déclaré, cachant mal un long filet de bave ruisselant sur son menton.

Des choix controversés

 
  Daniel Cadorette cachait mal son chagrin après avoir sélectionné Brian Sipotz.

Nouveau venu dans la LGE, Daniel Cadorette, DG de Tampa Bay, ne savait plus où donner de la tête lors des rondes finales. Visiblement mal remis d'une soirée pénible qui l'a amené à ronfler come une tondeuse la nuit précédante, il a arrêté un de ses derniers choix sur Brian Sipotz, joueur peu productif s'il en est un. " Je pensais que c'était un gardien de but fiable qui consoliderait ma concession. Je me retrouve au lieu avec un no name dont le seul point fort est l'haleine " a expliqué le DG de Tampa en retenant ses larmes, à l'issue de son second teen burger. À sa défense, il était tout à fait logique de croire que Sipotz était un gardien, puisqu'il présente une fiche peu reluisante de 0 but et une passe en 32 matchs lors de sa dernière saison. Évidemment, les gardiens qui marquent des points ne courent pas les rues, et M. Cadorette a malencontreusement sauté sur la situation. Selon des sources sérieuses, les autres DG de la ligue ne peuvent se retenir de pisser par terre lorsqu'ils songent à cette embarassante situation.

 
La famille de Gilles Maheux était sous le choc après que ce dernier eut fermé la porte aux jeunes.  

De son côté, même si la moitié de son club était déjà atteint d'arthrite, Gilles Maheux, de Chicago n'a pas opté pour le virage jeunesse que tous escomptaient. Il a plutôt misé sur l'apport de bons vétérans, dont quelques amis d'enfance de Stan Mikita, pour gonfler ses rangs. " Les jeunes ça ne sait pas vivre, ça prend de la drogue et ça fourre tout ce qui bouge ", fulminait-il lorsque questionné à ce sujet. " Je suis en train de me monter une belle résidence de retraités, alors lâchez-moi avec les jeunes, ce n'est que du matériel à échange. Pour être encore plus franc, c'est juste des petits crisses ", a-t-il ajouté en implorant le seigneur à plusieurs autres reprises.

 

 

The insider report

Le vénérable Marc Bureau est toujours disponible. En effet, il peinture des cabanons pour des prix dérisoires en saison hivernale…

Le DG de Pittsburgh, Michel Lemieux, est sur le point de mettre aux enchères quelques uns de ses 124 gardiens de but…

Jusqu'au dernier instant, les proches de Michel Lemieux ont tenté de le dissuader de repêcher un 16e gardien de but.

Plusieurs joueurs de Anaheim se plaignent déjà des couvre-feu imposés par leur DG. Lui-même est un être qui s'endort peu après la tombée du jour…

À New Jersey, certains joueurs semblent surévalués. Par exemple, qui eut cru que Steve Karya, encore une fois rétrogradé cette année, été proposé contre Brendon Morrow…

Joueur plutôt sédentaire, Jamie Heward est fort débalancé psychiquement depuis qu'il a quitté Chicago lors du repêchage intra-ligue…

On rapporte que Détroit serait sur le point d'embaucher le syndicaliste Michel Chartrand pour inspirer les joueurs dans le vestiaire…

Encore sous le choc des choix finaux de Pittsburgh qu'il qualifie d'excellents petits joueurs, le DG de Québec a peine à s'en remettre et se jure d'être mieux préparé l'an prochain. Aux dernières nouvelles, les autres DG s'en crissaient pas mal des petites trouvailles de dernières rondes…

Brian Sipotz aurait promis à ses partisans de tripler sa production offensive cette année, ce qui lui procurerait trois points…

N'hésitez pas à faire vos commentaires sur cet article sur le forum de la LGE.