Saison tumultueuse dans la LGE
By Stéphane Cadorette; Toronto GM and senior writer for LGE

 
  Osti. Crissss Tapinou he faite plein trde sur msn. He hot fire lui.

Wabush, le 17 février 2003 - Alarmés par l'inactivité qui frappe malheureusement la LGE cette saison, quelques DG ont décidé de chercher à mettre fin à la disette. Pour ce faire, ils ont abandonné leur occupation du moment, c'est-à-dire interpréter les plus grands succès de Fernand Gignac en pétant, pour prendre part à une sympathique réunion dans un restaurant huppé de Québec.

En fait, le restaurant en question, connu sous le nom de Pizza Royale, n'a pas été le choix des DG pour son menu branché, mais bien parce qu'avec de grosses truies de la sorte, mieux vaut un endroit où il fait bon de s'empiffrer à volonté, tout en observant du coin de l'œil des plus obèses qu'eux se servir allègrement dans le plat de frites. C'est en quelque sorte, pour les DG, une façon comme une autre de voir que la LGE est encore en santé malgré tout.

Aux dires de gens bien informés au sein du circuit Gingras, cette réunion a bien failli ne pas avoir lieu sur le boulevard l'Ormière… Michel Lemieux, DG des Penguins et organisateur de cette réunion, sans doute trop submergé par son travail de recruteur novice CC au Laos, a oublié qu'il y avait bel et bien un Pizza Royale à une rue de chez lui. " Je suis le roi de mon quartier ciboire, ne venez pas me dire qu'il y a là ce restaurant ! En bientôt dix ans dans cette ligue, j'ai gagné au moins une fois le pool C, je dois donc savoir de quoi je parle quand même ", a-t-il laissé savoir avant la tenue de la réunion.

La réunion tenue ensuite a confirmé les croyances populaires, à savoir qu'il y a bel et bien un Pizza Royale sur l'Ormière et que M. Lemieux est aussi perdu que peut l'être une soirée à regarder Canal Vie.

Des idées sur la table

En ce qui a trait à la réunion en tant que telle, bien des idées ont été avancées pour ajouter un peu de piquant dans la LGE. L'une d'entre elles est de tenir une soirée pyjamas dès l'arrivée du printemps.

"Ch' trouve que ch't'une criche de bonne idée cha " a d'ailleurs commenté le DG des Mighty Ducs, alors que son esprit prenait déjà un bon bain d'alcool à la vue de cette idée.

Parmi les autres projets annoncés lors de cette fatidique réunion, il a aussi été question de tenir, quelque part en été, des olympiades la tête à l'envers. À Dallas et Tampa Bay, cette possibilité suscite un fort intérêt. " Un monde à l'envers est la seule possibilité pour nous de finir une saison au sommet ", ont affirmé les deux DG à l'unisson.

Parmi les autres idées abordées, les DG devront se prononcer sur un éventail d'activités pour le moins variées. Citons notamment une séance de domptage de chameaux, une journée cueillette de tulipes et une épilation des trous de nez.

Aussi, des prix de présence ont été tirés, dont une carte routière du quartier local pour Michel Lemieux, un choix boni au repêchage 2035 pour Louis-Sébastien Roy et une cure jeunesse pour Gilles Maheux. Ce dernier a d'ailleurs lancé un émouvant cri du cœur en refusant son prix.

" Pourquoi je rajeunirais mon équipe? Je suis heureux! Regardez les équipes du C qui souffrent à se rajeunir, c'est à leurs DG qu'il faut offrir un prix. Ils souffrent les pauvres. Moi je le répète je suis heureux! Des gars comme Andrew Cassels, Dave Andreychuck et Bryan Holzinger ça vieillit très bien. Pourquoi je les remplacerais par de jeunes irresponsables. Erik Cole c'est déjà du passé. Le présent c'est à moi et mes vieillards qu'il appartient. Je vous le dis, ne vous inquiétez pas pour moi, je suis tout à fait heureux! Bientôt j'aurai un avantage marqué sur vous tous, car mes joueurs n'auront plus de permis de conduire et ils pourront donc se consacrer exclusivement au hockey. Vous êtes drôles de songer au rajeunissement. Moi je les connais mes joueurs et je sais pertinemment que comme un bon pain, ils prennent de la valeur avec le temps. Je vous le dis moi, continuez à lire hockey's future et le Hockey News, moi je consacre le plus clair de mon temps à Vieillir Magazine et au réputé International Arthrite Journal. Vous lisez l'avenir dans les lignes de la main, moi je lis le passé dans les rides de la face, c'est quoi la différence? Si je ne vous l'ai pas encore dit, je suis heureux! " a marmonné Gilles Maheux, avant de se faire poliment inviter à fermer son claque-merde. À la défense des DG qui paraissent ici ingrats, précisons que le verbo-moteur de Chicago ne donne pas sa place quand vient le temps de faire l'éloge vieux croulant.

" Ben je suis quand même dans le A depuis 12 ans ", a répliqué M. Maheux, avant d'être atteint à la figure par un paquet de biscuits Soda, ce qui lui ferma le clapet pour de bon. Ce dernier a quitté la salle en admettant finalement que comme un bon sein, un vieux joueur finit toujours par tomber…

Course au sommet

Évidemment, la présente saison dans la LGE n'a pas uniquement été marquée par une réunion des plus sordides. La course qui a été tenue au sommet entre Québec et San Jose s'est avérée palpitante pendant plusieurs semaines.

 
Le DG des Sharks s'en promet pour l'an prochain et compte prendre tous les moyens.  

" J'ai vraiment chié dans mes culottes ", déclarait cette semaine avec éloquence le DG des Nordiques, alors que les micros de centaines de journalistes étaient braqués devant lui lors d'une conférence de presse organisée dans le but de nous faire tous larmoyer.

" J'ai chié au point tel que j'ai été obligé d'aller chercher un Caca solide (Koivu) pour mettre fin à la diarrhée. J'aimerais profiter de cette occasion pour remercier mes 67 réservistes de qualité. Avec toutes les blessures que j'ai eu dans mon équipe, ce ne fut pas facile en aucun moment. Je suis sûr que vous avez tous sympathisé avec moi dans ces moments difficiles et nous en sommes tous sortis plus fort ", a poursuivi le DG en se fouillant dans le nez.

À l'autre extrémité du bâtiment, traînant dans les couloirs sombres, le DG des Sharks de San Jose était plus avare de commentaires, sa seconde place lui ayant laissé un goût amer. " Tabarnac de calisse ", nous a-t-il répété à profusion. Cette volubile tirade cachait toutefois quelque chose…

Alors que M. Gingras terminait sa conférence dans le bonheur et l'allégresse, son rival des Sharks est apparu dans la salle et l'a immédiatement assailli. Après l'avoir projeté dans les cordes, il est allé d'une violente corde à linge à son endroit. Il l'a ensuite relevé pour lui administrer un sévère marteau-pilon, suivi d'une dangereuse souplesse arrière. Après deux ou trois coups de boule à la volée directement du troisième câble, Richard Robitaille a déclaré à la foule présente que les Requins amorçaient leur seconde vie et que la vengeance serait terrible la saison prochaine.

Pour ceux qui s'inquiéteraient de l'état de santé du DG des Nordiques et président de la LGE, il s'en serait tiré avec une douleur vive au postérieur et une crisse de puck dans le front…

The insider report :

  • Tous les experts analystes de la LGE sont encore renversés de l'échange Dallas Drake contre un 10e choix. Non mais quel mouvement de personnel à faire tomber su'l cul!

  • Sans doute affaibli par les liens sacrés du mariage, Ottawa ne cesse de crouler depuis…

  •  
      Daniel Cadorette n'a pu retenir des larmes de joie après s'être propulsé de la 12e à la 11e position
    Sans doute ravivé par la présence prochaine d'un enfant, Tampa Bay dévore les bandes cette année en passant de la 12e à la 11e place au classement général…

  • Sans doute sur le point d'être bon, Dallas croupit encore et toujours dans la cave…

  • Sans doute responsable des articles, Toronto se fait rarement ramasser dans cette illustre chronique…

  • L'annonce de la disponibilité de Roman Cechmanek en début de saison a crée l'effet d'une bombe. En effet, tout le monde s'est caché avec une vigueur hors du commun pour s'en éloigner…

  • Une mention spéciale de vaillance et détermination est décernée au DG de New Jersey, qui a vraiment tout tenté pour refiler Tommy Kallio à pas mal tout le monde…

  • Paraît-il que Anaheim a décidé cette saison de prendre de l'avance dans sa préparation pour le repêchage. Il aurait déjà bu une 24 de Molson…

  • L'auteur de ces lignes aurait une vision en faisant son pipi du matin : gagner le championnat de la ligue en 2007. Paraît-il qu'il aurait flushé ensuite son p'tit pipi, comme nous flusherons aussi sa VISION- PIPI...