Logo AR Linguistique et terminologie
Dictionnaire de l'audiophonie   Vocabulaire des additifs alimentaires   Pale kreyòl   Tande kreyòl la byen

   De la machine de gravure à la salle d'écoute...
Dictionnaire de l'audiophonie

Il est rare qu'un auteur de dictionnaire spécialisé allie à la compétence technique une maîtrise linguistique incontestable. Ces deux atouts, qu'on retrouve chez l'auteur du Dictionnaire de l'audiophonie, nous valent un travail en tous points remarquable dans un domaine où les bons ouvrages bilingues faisaient jusqu'ici cruellement défaut. [...] L'apport le plus significatif de ce travail reste sans doute la rigueur que l'auteur met à définir les notions les plus importantes. La clarté et la simplicité de ses définitions permettent à l'utilisateur de se faire une idée nette de la notion en question et d'utiliser le terme à bon escient.

Robert DUBUC, Revue du traducteur, Noisy-Le-Grand, 1981.


Ligne graphique


Dictionnaire de l'audiophonie (bilingue), Paris, Nathan, et Montréal, Éditions Ville-Marie, 1981. Préface du linguiste Jean DARBELNET.


EXTRAIT DE LA PRÉFACE
    Lettrine «L» e présent ouvrage est destiné à ceux qui s'intéressent à un domaine de pointe en train de se constituer, et dont le nom même est nouveau, à savoir l'audiophonie.

    L'auteur, par goût, l'a exploré lui-même et s'est vite rendu compte que le moment était venu d'en établir la terminologie en français aussi bien qu'en anglais. Il se trouve qu'il est lui-même terminologue en même temps qu'amateur d'audiophonie. [...]

    Fort judicieusement, M. Renaud a fait aux emprunts leur part en utilisant leur valeur expressive là où ils sont difficilement remplaçables. Il lui arrive aussi de donner un sens nouveau à un mot déjà existant, par exemple à stridulation, qui d'abord cantonné dans les domaines de l'entomologie et de la médecine, pénètre maintenant dans celui de l'audiophonie. En troisième lieu, il crée ou homologue des mots que nos dictionnaires généraux les plus récents n'ont pas encore répertoriés, à savoir audiophonie, audiophonique et audiophile.

    On ne saurait trop le féliciter de son initiative, dont doivent lui être reconnaissants d'abord les fidèles adeptes de l'audiophonie et, d'une façon plus générale, tous ceux que l'avenir du français ne laisse pas indifférents.


Jean DARBELNET, professeur émérite, Université Laval (Québec).


Ligne graphique


     Et voici, en quelque sorte, l'acte de naissance du terme audiophonie :

     audiophonie, néol.; audiofréquence. Nous entendons par audiophonie l'art et la technique de la conservation des sons dont la fréquence s'étend approximativement de 15 à 20 000 hertz (Hz).

     À la limite, la conception et la réalisation du matériel d'analyse et de traitement de tels sons relèvent de l'audiophonie.
Audiophonie offre plus de souplesse que audiofréquence. On peut dire audiophonique, alors que l'emploi adjectif de audiofréquence, quoique répandu, cause chez certains un léger malaise qui ne tient pas toujours du purisme. Si, pour la radiofréquence, nous avons radiophonie et radiophonique, le terme audiophonie s'impose de lui-même en ce qui a trait à l'audiofréquence. D'ailleurs, le Petit Robert mentionne bien le mot audiophone.

Dictionnaire de l'audiophonie, pages 24-25.


Ligne graphique


VOCABULAIRE DES ADDITIFS ALIMENTAIRES
Vocabulaire des additifs alimentaires

Lettrine «L» e présent répertoire comporte 730 notions (soit près de 3 000 entrées) correspondant aux termes les plus courants de la chimie alimentaire. Sans nulle prétention à l'exhaustivité, il se voudrait un guide pour le spécialiste soucieux d'exactitude en matière de terminologie, un ouvrage de référence rigoureux et concis pour les terminologues, interprètes et traducteurs. Il s'adresse également à tous ceux qui, parmi le grand public, veulent savoir à quoi s'en tenir au sujet de tous ces produits chimiques qui se retrouvent sous une forme ou sous une autre dans leur assiette. [...]

(Premier paragraphe de l'introduction.)


Ligne graphique

Vocabulaire des additifs alimentaires/Vocabulary of Food Additives, Ottawa, Secrétariat d'État du Canada, 1990. ISBN : 0-660-55668-5.
Ligne graphique

Ouvrage disponile au Bureau de la traduction - Translation Bureau Ottawa (Ontario)


Ligne graphique


Manuel «Pale kreyòl»

Ce qu'est Pale kreyòl

     Lettrine «L» ale kreyòl n'est ni une grammaire, au sens habituel du mot, ni une «méthode» du type Assimil ou Le X en Y leçons. Il s'inspire un peu des deux, mais constitue avant tout un cours général, un panorama analytique généreusement illustré d'exemples. Il propose des exercices, suggère des «mises en situation», attire l'attention sur des particularités qui se dérobent à tout essai de «traduction».

     Le «cours» forme la première partie de ce manuel («Livre I») et comprend, outre les leçons proprement dites et la liste des Formules d'usage courant, une introduction à la langue créole. Dans la seconde partie («Livre II»), j'ai consacré tout un chapitre aux homonymes qui sont légion en créole et un autre aux idiotismes (ou tours idiomatiques). La plupart de ces derniers exigeaient des commentaires et des explications; je ne m'y suis pas dérobé. Cette deuxième partie comporte également une (courte) liste commentée de proverbes, qui sont aussi légion, et un lexique créole-français qui vient en quelque sorte compléter le vocabulaire étudié au cours des leçons.

    Ce manuel emploie l'orthographe haïtienne officielle, dont quelques particularités justifient certaines notes figurant en bas de page et qui ne s'adressent pas en premier lieu aux étudiants. Les professeurs restent donc seuls juges quant à l'usage qu'ils devront en faire pendant le cours. [...]

    À ceux qu'intéresse une étude systématique et approfondie voire scientifique du créole haïtien, nous recommandons les travaux publiés ces dernières années par l'Institut de linguistique appliquée de Port-au-Prince.
(Extrait de l'avant-propos.)

Alix RENAUD, septembre-octobre 1991.
Ligne graphique

Pale kreyòl, manuel d'apprentissage du créole à l'usage des francophones,
Québec, Garneau-International, 1994. Maquette de la couverture et sigle
de Garneau-International : Stanley PÉAN. ISBN : 2-920-910-19-1.

Ligne graphique


EXTRAIT DE LA PRÉFACE
     Lettrine «L» il est une grande qualité que je relève dans ce manuel qui se présente avant tout comme une simple méthode d'apprentissage de la langue créole d'Haïti, c'est que tout y est subordonné à une visée pédagogique : amener l'étudiant à parler le créole haïtien de la manière la plus simple, la plus directe et la plus efficace. Portant dans le même temps les notions qui accompagnent les exercices et qui constituent la partie théorique, sont le résultat d'une mise au point prudente, tout-à-jour et surtout extrêmement soucieuse de rester ouverte sur les recherches théoriques les plus récentes sur le créole en général et sur celui d'Haïti en particulier.
     J'ai pour ma part trouvé dans ce manuel des aperçus éclairants sur le fonctionnement de la langue haïtienne dans les réflexions consacrées notamment à l'importance des homonymes. [...]

    On sent dans l'articulation des chapitres consacrés aux diverses parties du discours, dans la description des éléments de la langue haïtienne, un souci de clarté d'abord, de précision ensuite qui s'accompagne de la volonté de fixer l'attention de l'étudiant sur l'essentiel des notions à apprendre. Quand on sait que sur pas mal de points l'étude des langues créoles demeure encore un «work in progress», on peut mesurer le doigté et l'habileté de l'auteur du manuel.[...]
Professeur Maximilien LAROCHE,
Université Laval, Québec.


Ligne graphique


UN NÉCESSAIRE... INDISPENSABLE!

Manuel «Tande kreyòl la byen» MANUEL
D'APPRENTISSAGE

CASSETTE AUDIO

LEXIQUE BILINGUE
Lexique créole-français

Ligne graphique
Tande kreyòl la byen, nécessaire d'apprentissage du créole à l'usage des
francophones, Québec, Garneau-International, 1998. Maquette de la couverture
et sigle de Garneau-International : Stanley PÉAN. ISBN : 2-920910-37.


Ligne graphique

Lettrine «L» ce moment-là [édition du manuel précédent], je ne me doutais pas que Pale kreyòl connaîtrait assez rapidement plusieurs réimpressions et qu'une demande croissante nous viendrait aussi bien du Québec que de France et d'Allemagne [...]

     En publiant aujourd'hui Tande kreyòl la byen, j'ai la satisfaction d'avoir mis la main à un travail dont l'ampleur, heureusement, ne m'était pas clairement apparue. Car il ne s'agissait pas de refondre le premier ouvrage, mais bien d'en «bâtir» un autre, quitte à y reprendre certains énoncés et quelques exemples, sinon à renvoyer l'élève à la précédente publication. Je dois avouer que le découragement m'a souvent assailli. À mesure que s'élaboraient les chapitres, je me demandais : «Suis-je assez clair?... Ai-je fourni assez d'exemples?... Ai-je bien fait ressortir telle ou telle nuance?» Plus souvent encore, je me suis demandé : « Où s'arrêter?»

     Aussi, loin de prétendre ce travail parfait, je souhaite que les utilisateurs de Tande kreyòl la byen me communiquent leurs commentaires et suggestions, non pas tant pour m'ôter du doute que pour m'aider à faire mieux la prochaine fois.
(Note de l'auteur.)


Ligne graphique

       On peut se procurer Pale kreyòl et le nécessaire Tande kreyòl la byen dans toute librairie       spécialisée ou directement à

GARNEAU-INTERNATIONAL
Cégep François-Xavier-Garneau
1660, boulevard de l'Entente
Québec (Québec)
CANADA    G1S 4S3
  Logo de Garneau-International
Téléphone : (418) 688-8310, poste 2460
Télécopieur : (418) 688-4956
Courriel : garninter@cegep-fxg.qc.ca


Ligne graphique

Ceux qu'intéresse la formation interculturelle visiteront utilement le site    Site de Garneau-International


Ligne or Haut de la page

| Notice | Bibliographie | Poésie | Prose | Chansons | Linguistique | Radio | Articles | Récitals | Associations | Références | Divers |      |