Le Cercle d'Étude et de Recherche sur l'Aikibudo (CERA) fut créé en 1974 par Alain Floquet afin de sauvegarder l'originalité de l'Aikido Yoseikan et de rassembler les personnes se reconnaissant de l'enseignement de l'art diffusé par Maître Floquet.

Destiné à préserver l'entité Aikibudo, le CERA représente à la fois un organe de liaison entre les élèves et les professeurs responsables des cours d'Aikibudo, de Katori Shinto Ryu et de Daito Ryu, mais également la structure internationale qui doit permettre de conserver et d'accroître le nombre des pratiquants dans le monde entier se passionnant pour l'Aikibudo.

Ses buts : préserver l'Aikibudo; aider à son développement international; promouvoir l'Aikibudo, le Katori Shinto Ryu et le Daito Ryu; développer des liens entre pratiquants et anciens; maintenir la tradition et la diffuser; améliorer le patrimoine d'origine.

Le CERA est garant de l'art et de son esprit, c'est le siège de l'autorité technique et administrative de l'école, c'est également son centre d'études et d'évolution. Le CERA est essentiellement une école de tradition (un ryu) et son fonctionnement fondé sur cet enseignement permet entre autre de maintenir la qualité et la réputation du groupe.

Pour conclure, on peut dire que les relations humaines y sont particulièrement importantes et que les liants du groupe sont : son fondateur, l'amour des arts qu'il a mis à notre disposition et l'amitié.


La tsuba symbolisant le CERA représente une grue stylisée avec les ailes déployées. Dans la nature, la litérature ou le design, la grue est associée au pin, au bambou et à la tortue. Elle est prisée pour ses connotations de bon augure et symbolise mille ans de vie. Dans la légende chinoise et japonaise, les sages ermites sont dépeints chevauchant une grue. Associée à l'origine au design élégant et élaboré de la cour, la grue, tout comme le papillon, était souvent arborée comme armoirie familiale par la classe guerrière.


Retour à la page principale