Le hakama est le large pantalon que portait ordinairement le samurai. Il n'était pas conçu, comme on le prétend parfois, pour dissimuler les pieds ou donner l'illusion de flotter. En fait, le hakama était remonté dans la ceinture quand un affrontement devenait imminent, tout comme les manches du kimono étaient retenues par une longue bande de tissu, le tasuki.

Le hakama fut l'habit traditionnel des classes nobles durant toute l'histoire du Japon. C'est durant la période Edo qu'il prit la forme définitive en usage aujourd'hui. Le hakama est normalement porté dans la pratique des arts martiaux faisant partie de la tradition classique. Il est donc le symbole de leur noble hérédité.

«Les sept plis du hakama symbolisent les sept vertus du budo, qui sont : jin (bienveillance, générosité); gi (honneur, justice); rei (courtoisie, étiquette); chi (sagesse, intelligence); shin (sincérité); chu (loyauté); et koh (piété).

Nous retrouvons ces qualités chez le samurai d'antan. Le hakama nous incite à refléter la vraie nature du bushido. Le port du hakama symbolise les traditions qui se sont perpétuées de génération en génération. L'aikido étant issu de l'esprit du bushido, nous devons nous efforcer dans notre pratique de polir les sept vertus traditionnelles.» (Morihei Ueshiba)

Comment plier le hakama

Retour à la page principale