Dans ses récents dessins au pastel, Suzanne Gauthier évoque la tension que provoquent sur le plan des rapports humains le désir et l'attente. Favorisant un processus de récupération, l'artiste crée d'abord des installations à partir d'éléments qu'elle extrait de ses œuvres antérieures. À ces éléments s'ajoutent des objets hétéroclites tirés de la quotidienneté. Souvent elle pige à des œuvres d'art du passé, investissant ses emprunts de significations nouvelles. La théâtralité des compositions, à la fois intérieures et extérieures, et la répétition des formes, suggèrent une mise en scène dans laquelle les actants changent de rôles, se transforment comme dans une sorte de Songe d'une nuit d'été. Le processus de récupération agit aussi au niveau du support des œuvres. Running Figure, par exemple, décèle sous le pastel un ancien collage de l'artiste. Mis en lumière par le matériau, le relief originel du collage contribue à la complexité spatiale de l'image, brouille les frontières entre le réel et la fiction.