Chabert, Joseph (abbé Joseph Chabert), canadien. Dessinateur, modeleur et professeur d'art. Né le 3 juin 1831 à Lauris (Vaucluse, France), décédé le 29 mars 1894 à Longue-Pointe (Montréal, Québec). Études : École impériale des beaux-arts, Paris. 1861 entre dans la Congrégation de Sainte-Croix au Mans (Sarthe); 1861 est tonsuré (sous-diacre). Avant 1865, enseigne le dessin au collège des Ternes à Neuilly (Paris). 1865 émigre au Canada (séjourne en France 1871, puis en France et en Italie 1877-1879), restructure le cours de dessin au petit-séminaire de Sainte-Thérèse et au collège Masson à Terrebonne, dans la région de Montréal. 1865-1866 enseigne le dessin au collège d'Ottawa. 1866 fonde une école de dessin à Ottawa. 1870 s'établit à Montréal. Désirant se consacrer à l'avancement de la classe ouvrière, fonde l'Institut national des beaux-arts, sciences, arts et métiers et îndustrie qui existe sous divers noms en 1871-1877, 1883 et 1885-1887. Il y prône un enseignement calqué sur le modèle académique français. Son œuvre lui assurera une renommée comme pionnier dans l'enseignement des beaux-arts à Montréal dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Les artistes Rodolphe Bresdin, Ernest Cleff, J. Brouchou, William Lorenz et Luigi Cappello enseignent à l'Institut. 1871 et 1872 il reçoit l'appui du gouvernement français en dons de livres et de plâtres. 1874 reçoit une médaille honorifique du gouverneur général du Canada Lord Dufferin. En plus de former des artisans (graveurs et peintres-décorateurs), il contribue au développement artistique de ses élèves, par exemple le dessinateur Henri Julien et les peintres Henri Beau, Maurice Cullen, Georges Delfosse, Edmond Dyonnet, Joseph Franchère, Ludger Larose, Joseph Saint-Charles [], et les sculpteurs Alexandre Carli et Olindo Gratton. Artiste, il exécute des modèles pour l'enseignement du dessin, s'adonne au portrait (Buste d'un vieillard, argile 1871), à la nature morte et au sujets animaliers (Tête de lionne, dessin 1875; Deux sangliers, argile 1882). Il réalise des décors funèbres (Sir G.-É. Cartier, 1873; J.-B. Prat, 1876). COLLECTIONS Montréal, Musée McCord. OTTAWA, Archives publiques du Canada : Portrait de Riel, lithographie d'après Chabert, 1885. QUÉBEC (Québec), Musée de la civilisation, Dépôt du Séminaire de Québec, Nature morte au lapin blanc, mine de plomb et aquarelle, 1865. ÉCRITS L'Art du dessin, 1874; Du présent et de l'avenir, en Canada, des beaux arts, des arts et métiers et de l'industrie, 1874; Programme de l'Institution Nationale, école spéciale des beaux-arts, sciences, arts et métiers et industrie, Montréal, 1874; Le Propriétaire et l'Ouvrier, Montréal 1875 (1); Le Premier Canadien nommé à l'éminente charge de paléontologiste de la Commission géologique du Canada, Montréal, 1877; La Guerre en Canada, Montréal, 1881. EXPOSITIONS DE GROUPE Montréal : 1871 exposition inaugurale de l'Institut National; 1882 Exposition provinciale (2e prix accordé à sa méthode d'enseignement). / Londres : Colonial and Indian Exhibition (obtient une médaille et un diplôme). / Ottawa : 1965 Galerie nationale du Canada, Trésors de Québec (cat.). / Montréal : 1992-1993 Musée McCord, La Famille McCord : une vision passionnée (cat.); Québec, Musée du Séminaire de Québec, Ils signent l'histoire. / Québec : 1996-1997 Musée de l'Amérique française, L'Amérique française. BIBLIOGRAPHIE Harper, 1970; DBC XII, 1990; Karel, 1992. - W.H. Atherton, Montreal 1535-1914, II, Montréal 1914, 360; J. Chauvin, Ateliers, Montréal 1928, 108, 175 s., 223 s.; O. Maurault, Marges d'histoire, I, Montréal 1929, 137, 300; M. Barbeau, Henri Julien, Toronto 1941, 32; G. Morisset, Coup d'œil sur les arts en Nouvelle-France, Québec 1941, 70 s.; É. Falardeau, Artistes et Artisans du Canada, III, Montréal 1943, 46 s.; R. Gour, Maurice Cullen : un maître de l'art au Canada, Montréal 1952, 5 s.; G. Morisset, La Peinture traditionnelle au Canada français, Ottawa 1960, 179 s.; J. Ménard, in: E. Dyonnet, Mémoires d'un artiste canadien, Ottawa 1968, 7; C. Larivière-Derome, Revue d'histoire de l'Amérique française, 28 : 1974 (3), 347-366; J.R. Harper, Painting in Canada: a history, Toronto 2e éd. 1977, 185, 222; []; M. Parker-Taylor, Prints by Rodolphe Bresdin, Regina (Sask.) 1981, 11; P. L'Allier, Henri Beau, Québec 1987, 22; B. Mulaire, Olindo Gratton (1855-1941) : Religion et sculpture, Montréal 1989, 12, 34, 44 s., 51.