Oisellerie des Sortilèges

Tarin rouge du Venezuela

 

Général

Autres appellations connues :

Chardonneret rouge

Nom latin :

Carduelis cucullata

Nom anglais :

Red siskin

Ordre :

Passériformes

Famille :

Fringillidés

Distinction sexuelle :

Le mâle est plus coloré que la femelle.  Il a la tête noire et le corps principalement rouge orangé.  La femelle a la poitrine orangé, les ailes et la tête gris foncé.

 

En captivité

Lieu d'origine : Venezuela; Colombie

 

Taille : 10 cm - 10.5 cm (environ)

 

Longévité : Autour de 10 ans

 

Comportement social : Souvent mentionné comme oiseaux doux et pacifiques hors période de reproduction mais, selon mon expérience, ce n'est pas tout à fait exact.  Je vous conseille fortement de garder un couple par cage toute l'année.  Ils ont une tendance à se "crier des noms" et des batailles peuvent éclater à l'occasion.  Ne prenez donc pas le risque que l'un de vos protégés se blesse.

En période de reproduction, le mâle devient territorial.  Il est nécessaire que les couples soient séparés pendant cette période.

Oiseaux vifs et curieux.  Le chant du mâle est très agréable.

Aime l'eau et les baignades.

 

Habitat idéal : Il convient de les garder en volière ou en grande cage.  En effet, ils sont vifs et aiment voler.  Il est donc préférable de leurs donner de l'espace pour les rendre heureux.  Comme ils aiment beaucoup se tenir aux grillages, j'utilise une volière sans grillage au toit afin qu'ils ne se pendent pas au grillage la tête en bas.  Ce sont de petits acrobates !

 

Exigences : Comme tout oiseaux gardés en captivité, les Tarins rouges du Venezuela demandent des soins quotidiens.  Ils souillent rapidement l'eau de leur baignoire, celle-ci est donc à changer tout les jours.  Ils aiment aussi éparpiller leurs écailles tout autour d'eux.  Des légumes frais doivent aussi leurs être servis régulièrement.

 

Maladies à surveiller : Les Tarins sont sensibles aux problèmes digestifs.  Si vous remarquez un gonflement au niveau du jabot, consultez immédiatement un vétérinaire aviaire.

Ils sont aussi particulièrement sensible à la coccidiose.  Il s'agit d'une maladie parasitaire de l'intestin.  Les symptômes ne sont pas très évident.  L'oiseau est en boule, sans raison apparente.  Dans certain cas, il y a une diarrhée et un amaigrissement (difficile à percevoir lorsque l'oiseau se tient en boule .. il faut donc le peser pour le savoir).

 

Alimentation : Selon ce que j'en sais, il n'existe aucun mélange en animalerie pour les Tarins.  Il faut donc faire son mélange soi-même ou se le procurer auprès d'un éleveur.

Les grains à insérer à leur mélange ainsi que la proportion de chacun d'eux diffère d'un éleveur à l'autre.

Comme le système digestif des Tarins est sensible, les légumineuses sont à utiliser avec beaucoup de modération.  Certain éleveurs n'en mettent aucunement par crainte d'un excès de lipide dans le foie, ce qui me semble très justifié.  Alors, si vous utilisez du Niger ou du Périlla, allez-y doucement !

Voici comment se compose mon mélange : (bientôt disponible)

Nourriture fraîche :  Endives, chicorée, betteraves cuites râpées et pomme peuvent leur être servi un jour sur deux.

 

Chant : Le mâle a un beau chant.  La femelle gazouille.

 

Mue : De août à novembre.  Les jeunes ont une mue juvénile à deux mois et leur couleur définitive à six mois.

Pendant la mue, il est conseillé de donner de la betterave rouge cuite, qui est un excellent colorant naturel, ainsi que de la pâté à l'oeuf pour oiseaux indigène (il en existe maintenant spécifiquement pour les Tarins).  Il est important de ne pas donner de pâté à l'oeuf colorante (ces pâtés sont difficiles pour le foie).

 

Saison de reproduction : En captivité, les Tarins se reproduisent d'avril à mai et de juillet à août.

Déranger la femelle le moins possible pendant cette période.

Il n'est pas impossible qu'ils se reproduisent à l'âge d'un an, mais généralement, il faudra attendre la deuxième année pour avoir du succès.

 

Nid : De préférence camouflé, il est en forme de coupe d'environ 10 cm.  Laissez des matériaux naturels pour la fabrication du nid.

 

Nombre d'oeufs par portée : 3 à 4 oeufs

 

Durée de couvaison : 10 à 12 jours.

 

Âge de sevrage : 37 jours

 

Nombre de ponte par année : 2

 

Comportement en période de reproduction : Ne jamais laisser 2 mâles ensemble pendant cette période.  Par contre, vous pouvez posséder une volière pleine de mâle à la condition qu'il n'y ait aucune femelle.

 

Comportement hors période de reproduction : Sociable, actif et parfois bagarreur.

 

 

Baguage : Se fait à 5 - 6 jours.  À faire de soir de préférence.  Surveiller que la mère n'enlève pas la bague.  Utilisez des bagues de taille C (2.5 mm).

 

Réglementations

CITES : Le Tarin rouge du Venezuela est en annexe I de la CITES.  Ceci signifie donc qu'il s'agit d'une espèce en voie d'extinction.  Selon certains spécialistes, ils seraient pratiquement disparu de leur milieu naturel.  Chose certaine, ils sont très menacés et, malheureusement, le braconnage se poursuit ...

 

Importation / Exportation : Leur capture dans leur milieu naturel est strictement interdite.  Vous avez donc l'obligation légale d'acheter, de vendre ou de posséder, que des oiseaux bagués avec bagues fermées.  Si vous achetez des oiseaux non bagués, le vendeur doit vous fournir une attestation de la CITES afin de pouvoir prouver qu'ils sont nés en captivité.  Pour plus d'information, je vous invite à visiter le site officiel du Gouvernement du Canada concernant les espèces protégées à cette adresse : http://www.cites.ec.gc.ca/fra/sct0/index_f.cfm

 

Références :

Il existe peu de référence en français sur les Tarins, ceci vaut aussi pour le web !  Mais voici deux sites fort appréciables et complets :

http://daniel.parc.free.fr/

 

Une autre excellente photo de Monsieur Pierre Malburet.

Monsieur Malburet a bien voulu me permettre d'utiliser quelques une de ses photos.

Si vous vous baladez sur les sites ornithologiques, vous pourrez constater que

Monsieur Malburet fait d'excellentes photos d'oiseaux ! (Merci Pierre !)

 

Cliquez ici pour voir l'évolution de 3 petits oisillons