Depuis le 28 avril de l'an 2000, à minuit une seconde exactement, je suis entré dans ce que l'on appelle prosaïquement: "L'Âge d'Or". Dans la tradition gréco-latine, l’Âge d’Or est un état primordial où les hommes vivent sans souffrir ni vieillir, où la nature généreuse les dispense du travail, où règnent la paix et la justice. Ce que l'on oublie de dire, trop souvent, c'est que, pour nous, il s'agit de l'âge du "vieil or" ou du "vieillard" si vous préférez.
Grâce au fait que j'ai atteint l'âge respectable de 65 ans, je vais pouvoir bénéficier de plusieurs rabais sur les petites nécessités de la vie.
o.- Je vais jouir d'une réduction de 20%, tous les mercredis, sur certaines marchandises vendues dans les pharmacies Jean Coutu participantes. Comme je ne suis pas encore incontinent, j'ai le temps d'apprendre à me r'tenir d'un mercredi à l'autre pour pouvoir acheter mes couches jetables au meilleur prix.
o.- J'ai également le privilège d'acheter une carte Métro/Autobus à moitié prix; mais comme ça me prend deux fois plus de temps pour me rendre à l'arrêt d'autobus, chaque fois que j'y arrive, elle vient de me passer au nez. Ça va donc me prendre deux fois plus de temps pour aller où je veux aller, comme quoi: "on en a toujours que pour son argent".
o.- Le Club Vidéo XXX du coin offre en spécial pour les gens de 65 ans et plus, la location de 3 films pornos pour le prix d'un. Ça doit être parce qu'ils savent que ça prend plus de temps avant que les idées descendent "là où ça fait mal".
o.-Je vais pouvoir, également, faire livrer ma commande d'IGA sans frais, les lundis, mardis et mercredis. Encore là, j'ai tout le temps de pratiquer à survivre avec un pain croûté et un bout de pepperonni. En enlevant mes dentiers, je suis sûr de pouvoir mâcher ces deux produits de façon à subsister d'une semaine à l'autre.
o.- Je vais, enfin, pouvoir m'abonner à la revue "Le Bel Âge" qui vient de doubler son nombre de pages récemment; mais comme les caractères sont deux fois plus gros, ça veux dire qu'il n'y a pas plus d'articles qu'avant. Comme je vous disais: "on n'en a toujours que pour son argent".
o.- J'ai également le droit, maintenant, de participer aux pèlerinages organiser par la FADOQ. Je peux, aussi, devenir membre d'un Club de l'âge d'Or, jouer au bingo, apprendre la danse en ligne, prendre part aux tournois de sacs de sable, et fleurter avec les vieilles qui sont, là aussi, plus nombreuses que les vieux.
o.- Il n'y a pas si longtemps, on réclamait ma présence pour mon humour, mes connaissances, ma jovialité. Maintenant, ce sont les salons funéraires qui me courent après pour me vendre des pré-arrangements. Avant, on voulait mon esprit, maintenant on veut mon corps.
Ces considérations, elles me sont venues à minuit une seconde, le 28 avril; mais lorsque je me suis regardé dans la glace pour me raser, j'ai découvert que je n'avais vieilli que d'une journée, tout comme les 23 740 jours précédents et tout comme les 7 305 suivants si, d'aventure, je m'avisais de vivre encore 20 ans. Bien sur, mon corps me rappel, à l'occasion, que je ne suis plus de la prime jeunesse. Mais, pour le moment, j'ai toute ma tête, beaucoup de mémoire et suis encore assez vite de "comprenure" malgré quelques courbatures, des raideurs aux jambes et un cancer de la prostate qui menace de recommencer à diffuser des métastases un peu partout.
Que voulez-vous, comme dirait Jean Chrétien, on ne peut pas tout avoir, et ça c'est vrai dans le bon comme dans le mauvais. Il suffit de toujours peser le pour et le contre. Chaque fois que je l'ai fait, le côté favorable l'a toujours emporté quelque soit les tracas que j'ai pu mettre sur l'autre plateau.
Ce que j'ai découvert par mes réflexions, c'est que chaque période de la vie est un "Âge d'Or" car l'Or, on le porte en soi. Libre à nous de le faire briller ou de le laisser se ternir par des mauvais présages ou des pensées négatives.

Francité

VOTEZ S.V.P.

La Page @ PRINCE

Cette page est conçue et réalisée par: les éditions fernand prince enr.