Le
Castor
déchaîné

VOIR AUSSI:

Banques et Caisses Pop: même combat?

Pinochet: inapte à subir son procès?

OUF! Je l'ai échappé belle.

Le projet de loi Dion

Le spectacle qui m'a la plus plu.

ARCHIVES
Tome 1
Déc. 96 @ Nov. 97

Tome 2
Déc. 97 @ Nov. 98

Tome 3
Déc. 98 @ Nov. 99

4 février 2000


Il faut remplacer Chrétien au plus sacrant!

En plus d'être l'évidence même(le p'tit gars de Shawinigan est de plus en plus confus), le positionnement des ministres fédéraux qui aspirent à lui succéder, font qu'ils posent des gestes encore plus ridicules que d'habitude.
L'ineffable Stéphane Dion, un prétendant au trône, à ouvert la marche en déposant un projet de loi qui, à l'instar de son émule Pierre-Eliott Trudeau, lui permet de se faire du capital politique en cassant du sucre sur le dos des québécois.
Seulement depuis le début de la nouvelle année, plusieurs ministres, soucieux de prouver à l'électorat qu'ils ont de la graine de Premier Ministre dans l'nez, on proposer des solutions farfelues à des problèmes fictifs ou réels, que confrontent les canadiens.
D'abord, on a vue le ministre Manley se faire le sauveur du hockey au Canada en proposant de subventionner les équipes canadiennes pour leur permettre de payer grassement, des jambons tels que: Thornton, Corson et Stéphane Richer. Les contribuables ont unanimement refusés qu'un seul centime de leurs taxes et impôts aille à ces bébés gâtés sans talent qui, pour un tout ou pour un rien, refusent de jouer.
Puis se fut au tour du ministre Collenette de proposer rien de moins que l'érection de deux ponts et la mise en service d'un monorail pour, soi disant, désengorger la ville de Montréal. Bien sur ce projet d'un milliard de dollars serait à frais partagés, comme si le gouvernement du Québec n'avait rien de mieux à faire avec son argent que de favoriser l'étalement urbain de la métropole et la pollution atmosphérique qu'un nombre accru d'automobiles ne manquerait pas de causer.
Puis, il y a Allan Rock, le ministre de la Santé qui, après avoir résisté à la tentation de mettre sa photo sur les paquets de cigarettes et optait plutôt pour des gencives et des poumons cancéreux(ouf! on l'a échappé belle), propose un nouveau programme à frais partagés sur les services de santé à domicile. Non mais de quoi il se mêle celui-là! Croit-il que les provinces vont se lancer tête baissée dans un nouveau programme pour voir, quelques années plus tard, le fédéral s'en désengager laissant toute la facture aux gouvernements provinciaux. Désolé, monsieur le ministre, mais ça déjà été fait. Penser à autre chose.
Dans cette même foulé des ministres qui se voient à la place de Jean Chrétien, on peut s'attendre à ce que Paul Martin se montre d'un générosité exemplaire avec l'argent volé dans les cotisations à l'assurance-emploi et qu'après avoir bien graissé la patte aux grosses compagnies qui le supportent, il laisse tomber quelques miettes dans les goussets des contribuables.
On peut prévoir, également, une offensive de Sheila Copps qui voudra s'assurer que chaque contribuable reçoive son drapeau canadien mensuel et qui tentera de faire décréter, comme faisant partie du patrimoine canadien, tous les vendeurs itinérants de "queue de castor" dans les manifestations et foires extérieures.
Mais la favorite, dans le moment, est sans contredit Jane Stewart qui vient de démontrer un réel talent pour le poste de chef du Parti Libéral du Canada. N'a-t-elle pas accorder plus de 1 milliard de dollars en subvention sans savoir où et à qui? C'est du Jean Chrétien tout craché.

Francité
VOTEZ S.V.P.

Cette page est conçue et réalisée par: les éditions fernand prince enr.