Le
Castor
déchaîné

VOIR AUSSI:

Pourquoi?

Marcel Pepin (1924+2000)

Chartrand & Simonne

Y en n'aura pas d'référendum!

Il faut remplacer Chrétien au plus sacrant!

Banques et Caisses Pop: même combat?

Pinochet: inapte à subir son procès?

OUF! Je l'ai échappé belle.

Le projet de loi Dion

Le spectacle qui m'a la plus plu.

ARCHIVES
Tome 1
Déc. 96 @ Nov. 97

Tome 2
Déc. 97 @ Nov. 98

Tome 3
Déc. 98 @ Nov. 99

25 mars 2000


Humour ou sarcasme ?

Le "coming out" de Daniel Pinard, c'est à dire le fait d'avouer publiquement qu'il est homosexuel, s'est accompagner d'une charge à fond de train contre une forme d'humour que les pseudo humoristes québécois pratiquent de plus en plus. Il s'en est pris, tout particulièrement, à des émissions de télévision et de radio qui vont chercher leur cote d'écoute en descendant des personnalités publiques comme des politiciens ou des artistes.
Qu'on écorche, à l'occasion, un homme politique, un chanteur, une comédienne, un noir, les blondes, un homosexuel ou un newfie, il n'y a pas de quoi s'en offusquer si c'est fait avec humour et une certaine forme de respect, après tout, nous sommes tous le "newfie" de quelqu'un; mais lorsque le sarcasme est répétitif, que l'on nomme des gens, que l'on dévoile certains travers que ces personnes ne souhaitaient voir étaler au grand jour, il y a de quoi rouspéter.
Rapportons-nous au sens usuel des mots. Selon Le Petit Robert, HUMOUR: "est une forme d'esprit qui consiste à présenter la réalité de manière à en dégager les aspect plaisants et insolites". Pinard a donc raison de dire que les émissions qu'il dénonce ne sont pas des émissions d'humour mais de SARCASME que le même dictionnaire défini comme étant: "une raillerie insultante" et que Normand Brathwaite appel prosaïquement "Bitchage".
Malheureusement pour nous, il en va de l'humour comme du hockey, plus on augmente le nombre de joueurs, plus on dilue le produit. La prolifération d'humoriste au Québec est tel que n'importe quel ti-cul qui fait rire son p'tit frère de 5 ans en disant fesse, pénis, pipi et caca, se croit habilité à monter sur scène et à débiter des âneries. Une fois cela fait, on les invite à la télé et comme on sait que leur intelligence est limitée on leur fourni des réponses stupides aux questions stupides de l'animateur.
Il est heureux que nos véritables humoristes que sont: les Deschamps, Lemire, Clémence, Légaré et Sol ne soient pas laissé entraînés par la vague et qu'ils continuent de nous ravir par leur intelligence, leur tact et leur finesse d'esprit. Pour se faire, ils n'ont pas craint de se cultiver, de lire, de travailler pour avoir quelque chose de sensé et de drôle à dire à leurs spectateurs. Ces derniers le leur rendent bien d'ailleurs.

Pour réagir à ce texte, cliquez sur Le Forum de La Page @ PRINCE

Francité
VOTEZ S.V.P.

Cette page est conçue et réalisée par: les éditions fernand prince enr.