Le
Castor
déchaîné

VOIR AUSSI:

Le Québec en pâture aux cochons

Bon débarras s'tie.

Élu maire sous fausses représentations.

Les oeufs limpides.

Enfin! on reconnaît la valeur de l'homme.

L'homme par qui l'indépendance du Québec se fera.

Un Hells en enfer

Le bébé de Céline

Exit: Lucien Bouchard

Que sont ses amis devenus?

Ça nous en Bush un coin !

ARCHIVES
1996-97

1997-98

1998-99

1999-2000

 
24 novembre 2001


Soutenons Normand Lester

                    Normand Lester, ce journaliste émérite de la Société Radio-Canada, a, pour avoir fait son travail d'enquêteur, encore une fois maille à partir avec la direction de cette Société d'État. On se souviendra du traitement qu'on lui a fait subir pour avoir dévoilé les dessous des "Minutes du patrimoine" qui, avec la bénédiction de Sheila Coops, servaient de propagande à l'unité nationale, sans que les sources des commanditaires ne soient connues.

                    Cette fois, c'est pour avoir publié un livre sur les faussetés véhiculées par l'Histoire du Canada telle que vue par les anglais, que l'on veut, à nouveau, le bâillonner. Monsieur Lester est donc suspendu, avec solde, jusqu'à ce qu'un comité disciplinaire statue sur son cas. C'est un cas de censure tel qu'on n'en a pas vue depuis plusieurs année. Notre vénérable Société Radio-Canadienne, a laissé, et laisse encore Norm Cherry baver sur les québécois et les canadiens francophones sans qu'il ne soit inquiété une seconde. Serait-ce que l'on peut dire, sur les ondes de Radio-Canada, toutes sortes d'idioties sur les francophone mais qu'un employé, comptant près de 35 ans de loyaux service, ne peut pas publier un livre contenant des vérités sur les anglophones.

                    Il y a quelques années, Normand Lester avait, suite à une enquête dont il a le secret, dévoiler le rôle d'agent double joué par Claude Morin, ancien ministre du Cabinet Lévesque. Personne, dans les haute sphère de notre Société d'État, n'aurait songé, à ce moment là, à le suspendre. Ça faisait bien trop l'affaire des dirigeants et des fédérastes d'Ottawa.

                    Il faut prendre position pour défendre le droit de parole dans le plus meilleur pays au monde comme dirant Jean Chrétien. Faites connaitre votre désaccord avec cette décision des La Socité Radio-Canada de suspendre Normand Lester et votre appui inconditionnel à ce dernier aux responsables suivants:

Radio-Canada Bureau de l'ombudsman
Courriel : ombudsman@radio-canada.ca

L'honorable Jean Chrétien
Courriel : pm@pm.gc.ca

L'honorable Stéphane Dion
Courriel : Dion.S@parl.gc.ca

L'honorable Sheila Copps
Courriel : Copps.S@parl.gc.ca

Francité

Votez pour ce site au Weborama

Cette page est conçue et réalisée par: les éditions fernand prince enr.