Le
Castor
déchaîné

VOIR AUSSI:

Merci... Pierre

ARCHIVES
1996-1997         1997-1998
1998-1999         1999-2000
2000-2001         2001-2002
 
28 Juin 2003


Théo gracias

                    Sans doute parce qu'il est considéré comme le sauveur du club de hockey des Canadiens de Montréal et à cause de la saison miraculeuse qu'il a connue en 2001 - 2002, José Théodore est en voie de se faire crucifier sur la place publique. Son père et quatre de ses frères sont présumés impliqués dans un réseau de prêts usuraires. À première vue il n'y a pas là de quoi fouetter un chat; mais c'est plus qu'il n'en faut pour satisfaire les langues de vipères qui se mettent, rien de moins, qu'à réclamer qu'il soit échangé, sur le champ, à une autre équipe.

                    Basé sur cette seule information et en absence de toutes preuves le reliant personnellement à ce réseau je croyais qu'il était prématuré de recourir à un tel expédiant. José à encore plusieurs bonnes saisons devant lui et pourrait rendre de précieux services au Canadien de Montréal. C'était avant d'apprendre qu'il socialisait régulièrement avec les Hells Angels. Là j'avoue que la coupe est pleine.

                    Sans tomber dans les clichés du genre "qui se ressemble s'assemble" ou "dis-moi qui tu fréquentes et je te dirai qui tu es" il faut s'interroger sur le bon jugement de ce jeune homme, idole de plusieurs jeunes québécois, qui s'affiche régulièrement avec des membres des Hells Angels. Il est de notoriété publique que ces bons motards(?) oeuvrent dans des domaines allant de la prostitution juvénile à la fourniture d'héroïne.

                    Il est vrai que José, de par son père, qui était tenancier de bar à Montréal dans les années soixante, a grandi en côtoyant ce genre d'individus. Je suis prêt à admettre qu'il puisse s'être fait des amis loyaux et sincères parmi cette bande de brigands et je ne me scandaliserais pas qu'il prenne une bière ou deux en leur compagnie. Mais de là à participer à des tournois de golf aux profits d'un bar de danseuses opéré par les Hells, il y a une limite, qu'à mon sens, il ne faut pas franchir.

Cette page est conçue et réalisée par: les éditions fernand prince enr.