Le
Castor
déchaîné

VOIR AUSSI:

Nos Amours infidèles

Paul Martin: l'anti Robin des Bois

Ça fera les Galas là !

Les médecins: de vrais professionnels !

ARCHIVES
Tome 1
Déc. 96 @ Nov. 97

Tome 2
Déc. 97 @ Nov. 98

Tome 3
Déc. 98 @ Nov. 99

06 mars 1999


Monika L. . .

Pauvre Monika, il eut mieux valu qu'elle choisisse de rester pauvre et victime que de confesser publiquement, pour quelques millions de dollars qui vont fondre comme neige au soleil entre ses doigts, et de projeter l'image d'une boulimique "groupie" qui s'accroche aux politiciens comme d'autres aux acteurs, joueurs de base-ball, de basket-ball ou de hockey.

Les quelques minutes de l'entrevue qu'elle a accordée à Barbara Walters, pour mousser la vente de sa biographie, que j'ai regardées, on suffi à me la faire voir comme une pauvre petite grosse, qui se croit forcer de faire les pires extravagances pour avoir des ami-e-s et qui est prête à tout pour les épater.

Alors qu'elle jouissait, jusque là, de l'appui des groupes féministes des USA qui croyaient qu'elle avait été séduite par un satyre, voilà qu'elle nous apprend elle-même, qu'elle pourchassait Bill Clinton et lui collait au c... (talons) comme c'est pas possible. Que pouvait faire ce pauvre oncle Bill dans les circonstances, lui qui est le prototype du mâle américain, soit un éternel adolescent tarla. Qu'on me comprenne bien, je n'excuse pas Clinton. Un "tarla" ne peut jamais invoquer sa propre turpitude comme on dit en terme juridique.

Le rire sensuel qui soulignait la narration de ses exploits sexuels avec le Président des Etats-Unis, laisse songeur quant à la sincérité des excuses que Monika a offert à Hillary et à sa fille de même qu'a la nation américaine. Elle avait trouver la relation "l'fun" et trouvait ça encore "le fun" d'en parler. Nul doute que les bons souvenirs qu'elle en garde vont la maintenir au chaud jusqu'à ce qu'elle trouve un autre "ado adulte" sur qui elle pourra jeter son dévolu.

C'est pourquoi, comme je le disait plus haut, les millions qu'elle empochent avec la vente de son histoire vont fondre comme neige au soleil. En effet, tant qu'elle va se voir comme une petite boulimique, elle va tenter de s'acheter de l'affection et comme ses lèvres n'auront plus le même attrait c'est en argent qu'elle devra payer. Quand on n'a pas l'estime de soi, il est difficile que d'autres nous estime.


Ce site participe au Top PPOD
Francité
VOTEZ S.V.P.

Cette page est conçue et réalisée par: les éditions fernand prince enr.