Le
Castor
déchaîné

VOIR AUSSI:

Le printemps du Québec à Paris: l'hiver d'Ottawa

Salut Camille !

Monika L . . .

ARCHIVES
Tome 1
Déc. 96 @ Nov. 97

Tome 2
Déc. 97 @ Nov. 98

Tome 3
Déc. 98 @ Nov. 99

3 avril 1999


L'Horreur Boréale

J'ai visionné le film de Richard Desjardins, "l'erreur boréale", deux fois plutôt qu'une. Je mes suis payé, entre les deux "visionnements", la lecture d'une kyrielle d'articles, publiés dans Le Devoir, destinés à remettre les pendules à l'heure, comme le disent les suppôts des compagnies forestières et de leur agence de marketing: le Ministre responsable des forêts québécoises.

Les exploiteurs forestiers pourront continuer à ébrancher les chicots d'épinettes de la forêt boréale pour faire la papier sur lequel leur réfutation de l'évidence est écrite, ils ne réussiront pas à contrer l'impact des images du film de Desjardins. Si tout est sous contrôle, comme ils l'affirment, qu'ils nous le montrent. Qu'ils présentent l'image de la forêt tel qu'ils nous la décrivent. Qu'on nous montre l'effet du reboisement destiné à assurer la ressource pour le siècle à venir.

J'ai travaillé en Abitibi-Témiscamingue de 1971 à 1982. Durant cette décennie, j'ai sillonné les routes de ce coin de pays et survolé la région à moult reprises et déjà, à cette époque, le mince rempart d'arbres le long des routes masquait mal la dévastation de la forêt par les exploiteurs. Or, dans le film de Desjardins, je n'ai pas aperçu la moindre prémices d'une repousse de la foret de cette région. Au contraire, elle est encore plus dévastée que jamais.

Le porte parole des grandes compagnies forestières, le ministre Jacques Brassard, dit qu'il n'y a pas de quoi s'inquiéter, que ce n'est pas pire que lorsqu'il y a un feu de foret et que tout finira bien par se régénérer avec le temps. Il oublie de dire que la coupe à blanc apporte un traumatisme additionnel aux feux de foret et que ces derniers, bien qu'ils soient dévastateurs n'endommages pas le sol comme le fait la machinerie lourde que l'on utilise pour faire le sale boulot plus vite.

Souvenez-vous, il y a quelques années, notre bon gouvernement s'élevait contre les politiques brésiliennes qui permettaient de brûler la forêt amazonienne que d'aucuns considèrent comme les poumons de la terre. Que fait ce même gouvernement aujourd'hui pour protéger notre forêt boréale?


Ce site participe au Top PPOD
Francité
VOTEZ S.V.P.

Cette page est conçue et réalisée par: les éditions fernand prince enr.