Le
Castor
déchaîné

VOIR AUSSI:

La Religion dans les écoles

OTAN en emporte le vent.

L'horreur boréale

Le printemps du Québec à Paris: l'hiver d'Ottawa

Salut Camille !

Monika L . . .

ARCHIVES
Tome 1
Déc. 96 @ Nov. 97

Tome 2
Déc. 97 @ Nov. 98

Tome 3
Déc. 98 @ Nov. 99

24 avril 1999


L'homme propose et ? ? ? dispose.

J'ai sciemment placé des points d'interrogation dans le titre de cette chronique pour être conséquent avec moi-même, d'une part et ne pas brimer les libertés individuelles de mes lecteurs et lectrices, d'autre part. Ainsi, chacun et chacune sera libre d'y placer le substantif de son choix, que ce soit: Dieu, Jéhovah, Vishnu, Osiris, Jupiter, Zeus, le destin, la vie ou l'absurdité.

Ce qui illustre mon propos, c'est le plaisir certain que je prenais à télécharger chaque semaine et chaque mois, depuis le 1er décembre 1996, mes états d'âme, mes réflexions, mes révoltes dans cette page Web et de voir qu'elle était fréquentée au-delà de mes espérances. J'avais donc commencé à modifier ma page d'accueil pour en faire un "PORTAIL" donnant accès, en plus de ma faune habituelle, à une foule de sites utiles et incontournables.

Dans la foulée de ce projet, et profitant d'une semi-retraite forcée par manque de travail, j'avais déjà annoncé que mon Coup de Coeur hebdomadaire, qui met en évidence des pages personnelles remarquables, deviendrait quotidien à compter du 1er mai 1999. Un léger contretemps, la découverte de tumeurs cancéreuses dans la colonne vertébral, me force, non seulement à reporter ce projet, mes à surseoir aux mises à jour pour un temps indéterminé. Mais ce n'est que partie remise.

Il y a fort à parier que, au court des nombreux examens et opérations que je devrai subir d'ici 3 semaines, je noterai des choses qui me feront rouspéter ou rire et dont je vous ferai part à mon retour sur le Web. Disons que, pour le moment, je suis très surpris par la qualité et la célérité des examens que j'ai subis, compte tenu de ce qu'on entend sur la question de la Santé au Québec. Je n'ai que des éloges à faire des physiatres Claude Bouthillier et Denis Raymond, de l'Institut de Physiatrie du Québec, et je suis encore sous le charme de cette charmante vieille dame qui m'a si bien reçu à l'Hôpital Notre-Dame de Montréal.

Je devrais pouvoir reprendre mes activités "internautiques" dans quelques semaines et, pour ceux et celles qui trouvaient que mes textes manquaient d'épine dorsale, je devrais revenir plus droit et plus inflexible que jamais.

Merci et à bientôt

Fernand Prince

Francité
VOTEZ S.V.P.

Cette page est conçue et réalisée par: les éditions fernand prince enr.