Mission 
Approche pro-active 
Personnel 
Ressources 
Principal ass 
 
Liens externes 
Folies 
Accueil

DIXIÈME PETITE FOLIE

La ponctuation 

Contrairement à ce que plusieurs croient, l'utilisation de la ponctuation n'est pas qu'une simple question de rythme, de fréquence ou d'intuition. Combien de fois entend-on dire, par exemple : « Je crois qu'il faut mettre une virgule ou un point à cet endroit parce que je suis à bout de souffle. »? À chaque signe de ponctuation correspondent une ou plusieurs règles que doit observer tout scripteur.

Vos forces, vos faiblesses

Ponctuez correctement les phrases suivantes en utilisant des points, des points d'exclamation, des points d'interrogation, des points de suspension, des deux-points et des points-virgules. Lorsqu'il y a lieu, ajoutez les majuscules appropriées.

 

Cliquez ici pour voir le corrigé 



RÈGLES DE PONCTUATION

LE POINT (.) : 

1  Le point indique la fin d'une phrase (affirmative, négative, déclarative ou présentée dans une question indirecte) énonçant une idée complète; il est toujours suivi d'une majuscule dans ces cas.

Ex. : La réunion aura lieu à 11 h 20.
Il ne faut pas croire tout ce que l'on vous dit de lui.
On peut se demander si cette hausse effarante des frais de scolarité est une mesure qui vise à inciter les étudiants à décrocher.
 

2  Selon la règle générale, le point se place après une abréviation lorsque la dernière lettre de celle-ci n'est pas la dernière lettre du mot abrégé.

Ex. : Monsieur : M.; madame : Mme;
et cetera : etc.;
appartement : app.;
anglais, anglaise : angl.;
boulevard : boul.;

L'abréviation des unités de mesure ne se termine jamais par un point (mètre : m; minute : min; mètre par seconde : m/s; etc.)

Plusieurs règles régissent l'emploi des abréviations. Il faut donc être très attentif. À cet effet, nous vous recommandons de consulter la dernière édition du Français au bureau.
 

3  Dans une référence bibliographique, le point est utilisé après le prénom d'un auteur et à la fin de la référence elle-même.

Ex. : DUGAS, Jean-Yves. Répertoire des gentilés du Québec, Québec, Les Publications  du Québec, 1987, 258 p.
 

LE POINT-VIRGULE (;) : 

4  Le point-virgule sépare des propositions de même nature et juxtaposées, exprimant des idées voisines ou complémentaires. 

Ex. : Si l'homme s'estime trop, tu sais déprimer son orgueil; si l'homme se méprise trop, tu sais relever son courage.
 Le fruit mûr craint l'ondée; l'arbre, la bise; et moi, l'ire de mon chef.
 

5  Le point-virgule s'emploie après chaque élément d'une énumération verticale. Le point se place à la fin de cette énumération.

Ex. : Lors de ce concours, vous devrez retrouver ces objets à l'intérieur du périmètre indiqué : 
 -un sextant;
 -une aiguille à tricoter;
 -un fer à cheval rouillé. 
 

6  Le point-virgule est utilisé après les éléments d'une énumération horizontale si les énoncés sont plutôt longs et, surtout, si l'un d'entre eux comporte une virgule.

Ex. : Tous ces bruits qui l'exaspèrent; les murs minces comme du papier; la plomberie, surtout, qui est toujours défectueuse; tout cela ne vous incite donc pas à rénover l'appartement de mon fils !

Le point-virgule n'est jamais suivi d'une majuscule.
 

LE DEUX-POINTS (:) :

7  Le deux-points introduit une citation, les paroles d'un individu; il est suivi d'une majuscule si la citation commence par une majuscule. 

Ex. : Dans Le développement des idéologies au Québec, Denis Monière écrit ceci : « L'idéologie est enfin une incitation à agir dans telle ou telle direction en fonction d'un jugement de valeur. »

Dans les autres cas, le deux-points n'est jamais suivi d'une majuscule.
 

8  Le deux-points introduit une énumération.

Ex. : Quelques couleurs couvrent sa palette : le vert, le rouge, le jaune, le bleu.

L'énumération peut précéder le deux-points.

Ex. : Du lait, du pain, des fruits, de l'herbe, une onde pure : c'était la saine nourriture de nos aïeux.
 

9  Le deux-points introduit une explication ou une justification (il a le sens de parce que ou de car).

Ex. : Il garda sa place trop longtemps : le fardeau était devenu trop lourd pour ses forces et pour son âge.
 Bianca a perdu : son entraînement était insuffisant.
 Martin entend un moteur gronder : l'avion, bientôt, va se poser.
 

10  Le deux-points introduit un exemple.

Ex. : Voici un exemple de sa grande bonté : il s'est toujours déplacé pour aider les démunis.
 

LE POINT D'INTERROGATION (?) :

11  Le point d'interrogation se place à la fin de toutes les questions directes; il est suivi d'une majuscule.

Ex. : La neige a-t-elle toujours inspiré les poètes?
Pourquoi n'exécutons-nous pas cette tâche le plus rapidement possible?

Attention : on ne place pas de point d'interrogation à la fin d'une question indirecte, qui n'exige pas de réponse :

Ex : Il faut maintenant se demander si la hausse des frais de scolarité est une mesure efficace pour aider à rétablir l'économie de la province.
Il cherche à savoir pourquoi elle n'a prévenu personne.
Nous ne savons pas s'il viendra.
 

LE POINT D'EXCLAMATION (!) :

12  Le point d'exclamation se place à la fin d'une phrase de type exclamatif, exprimant un ordre ou un sentiment vif (la surprise, la colère, l'indignation, l'admiration). S'il accompagne une interjection, il est suivi ou non d'une majuscule.

Ex. : Je ne te permettrai pas de mêler le nom de mon père à tes singeries!
Oh! que c'est joli! (Oh! Que c'est joli!)
Ah! je voudrais seulement le quitter. (Ah! Je voudrais seulement le quitter.) 
 

LES POINTS DE SUSPENSION (...) :

13  Les points de suspension annoncent un arrêt brusque dans la phrase, une interruption, une phrase inachevée, en indiquant que l'expression de la pensée reste incomplète; ils sont suivis d'une majuscule si l'on change ensuite de sujet; lorsque la même idée est poursuivie, ils sont suivis d'une minuscule.

Ex. : Elle a aussitôt prévenu sa voisine et... Une heure plus tard, des policiers arrêtaient le suspect.
Elle a aussitôt prévenu sa voisine et...  s'évanouit subitement.
Il l'a prise par la main...  Le trajet s'est poursuivi dans le plus grand silence.
 

14  Les points de suspension sont placés à la fin d'une  énumération inachevée; ils sont suivis d'une majuscule si l'on change ensuite de sujet; lorsque la même idée est exprimée, ils sont suivis d'une minuscule; ils ne sont jamais suivis ou précédés de l'abréviation etc.

Ex. : Plusieurs villes du Québec se trouvent le long du Saint-Laurent:  Montréal, Trois-Rivières, Québec, Rimouski...  Chacune a sa propre histoire.
Cet homme est caractérisé par quelques signes : la nervosité, l'indiscrétion, l'égoïsme... ce qui n'est pas peu.


RENFORCEMENT DES CONNAISSANCES

Ponctuez correctement les phrases suivantes en utilisant des points, des points d'exclamation, des points d'interrogation, des points de suspension, des deux-points et des points-virgules. Lorsqu'il y a lieu, ajoutez les majuscules appropriées.

 

Cliquez ici pour voir le corrigé

 


Le Grand dictionnaire terminologique de l'Office de la langue française est maintenant disponible gratuitement dans Internet. Il comprend près de trois millions de termes français et anglais appartenant au vocabulaire industriel, scientifique et commercial. Équivalant à trois mille ouvrages de référence, c'est un excellent outil linguistique où l'on trouve de tout : conjugaisons, définitions, synonymes, références, traduction... Vous désirez l'utiliser? Rendez-vous à l'adresse suivante : http://www.granddictionnaire.com
 


 

Fol ecrit

 

Retour