Mission
Approche pro-active
Personnel
Ressources
Principal ass

Liens externes
Folies
Accueil

ONZIÈME PETITE FOLIE

La virgule, cette coquine

Voici une deuxième série de règles portant sur la virgule. Remarquez que nous n'abordons pas les règles de ponctuation en fonction de la nouvelle réforme de l'enseignement du français. La raison en est bien simple : notre premier but est de rendre ces règles davantage accessibles à la population en général. Cependant, bientôt, ces chroniques devront elles aussi subir... une réforme.

Vos forces, vos faiblesses

Ponctuez correctement les phrases suivantes en utilisant la virgule. Consultez ensuite le corrigé.

 

Cliquez ici pour voir le corrigé

 


RÈGLES DE PONCTUATION (SUITE)
LA VIRGULE (SUITE)

La virgule, les conjonctions (mais, ou, et, donc, car, ni, or, puis...), les locutions, les adverbes et certaines expressions :

39  La virgule précède les conjonctions mais, car, or, donc et toutes celles autres que et, ou, ni.

Ex. : Je ne peux plus croire vos affirmations, car elles m'ont toutes conduit à la déchéance.
Je devais rencontrer Paul et Marie, mais un accident les a retardés.
Je pense, donc je suis.

40  Si les conjonctions « mais » et « sinon » marquent une étroite relation entre les idées (par exemple, entre deux adjectifs), on ne les fait pas précéder de la virgule.

Ex. : Il lit des livres courts, légers mais chers, et le fait sans aucun discernement.
Ses lettres sont longues mais tendres.
Il vaut sinon mieux qu'eux, du moins autant.

41  À l'intérieur de la phrase, on ne met pas de virgule après « mais », « et », « ou », « ni », « car », « puis ». Cependant, si la proposition suivant ces conjonctions commence par un élément placé par inversion, celui-ci est encadré par deux virgules.

Ex. : Il est revenu du Luxembourg et, sans prévenir personne, il nous a visités.
Grégoire nous a exposé toutes les règles, mais, comme nous l'avons remarqué, elles sont très complexes.
Catherine gardera nos enfants ou, si elle ne le peut pas, elle nous en informera.

42  La virgule est mise après les conjonctions, les adverbes ou les locutions (marqueurs de relations) qui établissent un lien avec ce qui les précède et qui sont placés en début de phrase (excepté mais, et, ou, ni, car, puis).

Ex. : Alors, le duc leva la tête et se rendit compte que tous les convives dégustaient leur repas sans l'écouter.
Cependant, n'oublions pas que ce règlement ne s'applique qu'aux usagers du transport en commun.
En premier lieu, le sort des prisonniers n'intéresse plus personne.

43  On insère une virgule à la suite des expressions « ensuite », « en  revanche», « d'une part », « de fait », « en effet », « ainsi », « aussi », « cependant », « néanmoins », « d'ailleurs », « en outre », « dès lors », « enfin », « et pourtant », « du reste », « par exemple », « certes », etc. lorsqu'elles sont placées en début de phrase (il s'agit de se référer à la règle précédente).

44  La virgule est utilisée après « car », « mais », « puis », « et » placés en début de phrase seulement si ces conjonctions sont suivies d'un complément circonstanciel, d'une apposition, d'un mot mis en apostrophe ou d'autres éléments qui justifieraient sa présence.

Par contre, elle ne suit jamais des locutions comme « c'est pourquoi », « c'est alors que »..., placées au début ou dans le corps de la phrase, à moins que ces locutions soient suivies d'un élément qui justifierait la présence de la virgule.

Ex. : Car, depuis que la réforme existe, tout semble avoir régressé.
Et, sans que personne ne s'en aperçoive, les dossiers ont disparu dans le courant de l'après-midi.
Mais, si vous m'affirmez qu'ils ont toujours menti, je les tiendrai à l'oeil.
Nous croyons qu'il s'est fracturé un bras. C'est pourquoi nous l'avons transporté à l'hôpital.
C'est pourquoi, sans aucune retenue, il lui dit sa façon de penser.

45  Les marqueurs de relation « en effet », « par exemple », 
« d'une part », « cependant », etc., placés dans le corps de la phrase, sont encadrés de deux virgules. S'ils sont placés au début de la phrase, ils sont suivis d'une virgule.

Ex. : Monsieur Dupuis, par exemple, a dû faire appel aux policiers trois fois cette année.
En effet, Monsieur Dupuis a dû faire appel aux policiers trois fois cette année.

46  On met une virgule avant « c'est-à-dire » et « autrement dit » mais pas après.

Ex. : Les bêtes à poils, c'est-à-dire les animaux, doivent toujours être laissées en liberté.
Il lui a dit des calomnies, autrement dit il a trop parlé.

47  Dans une phrase, l'expression « et ce » est toujours mise entre virgules.

Ex. : Il faudra respecter ce règlement, et ce, à tous les jours.

48  La virgule est mise devant la conjonction « et » lorsque celle-ci coordonne deux propositions dont les sujets sont différents.

Ex. : Je me mis à lui parler, et il prit subitement un air stupéfait.
Cet enfant aime lire, et écrire lui procure beaucoup de plaisir.

49  Lorsque les pronoms démonstratifs « ce », « cela », « ceci », etc. remplacent ce qui a été écrit immédiatement auparavant, on les fait précéder d'une virgule.

Ex. : En posant ce geste, ils ont blessé plusieurs individus, ce qui ne les a pas avantagés.
Du sel, du poivre, de la farine, cela fait partie des ingrédients de cette recette.
Que l'on en dise ce que l'on voudra, cela ne changera rien à la situation.

(Dans ce dernier exemple, « ce » fait partie du groupe C.O.D. et il ne remplace aucun terme cité précédemment. Pour cette raison, il n'est pas précédé de la virgule.)

La virgule elliptique :

50  La virgule peut servir à remplacer un verbe qui a déjà été énoncé.

Ex. : Nicole a terminé les plans; Christian, la maquette.

Dans un en-tête :

51  Dans un en-tête, la virgule est insérée entre le nom du lieu et la date.

Ex. : Berne, le 10 janvier 1993

52 Un verbe conjugué au mode impératif et employé seul est isolé par une ou deux virgules, selon la place qu'il occupe dans la phrase.

Ex. : Allons, partons d'ici en vitesse!
Tiens, c'est bien l'article que je recherchais.
Est-ce que tu viendras avec nous, dis?

On n'emploie jamais la virgule dans les cas suivant :

53  Le sujet, le complément d'objet direct et le complément d'objet indirect ne sont jamais séparés du verbe par la virgule, à moins que d'autres éléments justifient la présence de cette dernière.

Ex. : Il (suj.) a donné (verbe) plusieurs conseils (C.O.D.) à son fils (C.O.I.).

54  Il en va de même pour le nom et l'adjectif qualificatif, le verbe et l'adverbe, à moins que l'adjectif ou l'adverbe constituent une apposition ou une incise placée entre deux virgules.

Ex. : Ces automobilistes (nom) imprudents (adj. qual.) roulent (verbe) rapidement (adverbe).

55  On ne met pas de virgule avant ou après une subordonnée relative déterminative (essentielle au sens général de la phrase).

Ex. : Les automobilistes qui roulent rapidement risquent gros.

(Dans ce cas-ci, on ne parle que de certains automobilistes, soit ceux « qui roulent rapidement ». La subordonnée ne détermine donc qu'une partie de tous les automobilistes, d'où son nom.)

Ex. : Les chasseurs qui ont veillé toute la nuit sont revenus très fatigués.

(La subordonnée relative déterminative ne caractérise qu'une partie des chasseurs, soit ceux « qui ont veillé toute la nuit ».)

Comparez :

Ces automobilistes, qui roulent rapidement, risquent gros.

(Ici, la subordonnée relative est explicative, c'est-à-dire qu'elle explique ce qui caractérise les automobilistes; elle se rapporte à tous les automobilistes dont parle l'émetteur du message. Elle n'est pas essentielle au sens général de la phrase, contrairement à la subordonnée relative déterminative. Pour cette raison, elle est mise entre virgules.)

Les chasseurs, qui ont veillé toute la nuit, sont revenus très fatigués.

(Ici encore, la subordonnée relative est explicative, c'est-à-dire qu'elle explique ce qui caractérise les chasseurs; elle se rapporte à tous les chasseurs dont parle l'émetteur du message. Elle n'est pas essentielle au sens général de la phrase, contrairement à la subordonnée relative déterminative. Pour cette raison, elle est mise entre virgules.)

 


Subordonnée relative : proposition introduite par un pronom relatif qui reprend un nom ou un pronom, souvent placé immédiatement devant lui.

Cliquez ici


 

RENFORCEMENT DES CONNAISSANCES

Ponctuez correctement les phrases suivantes en utilisant des virgules et consultez ensuite le corrigé. Notez que l'emploi de certaines virgules peut correspondre à l'une ou l'autre des règles de la 11e Petite folie grammaticale.

 

Cliquez ici pour voir le corrigé

 


Visitez le site suivant. Vous n'en serez pas déçu : Langue au chat.

 

Retour