chatoo.gif (43992 octets)  

Les Châteaux

Dans les années 400, les Germains avaient envahi et séparé l'empire romain d'Occident. Or, durant tout le Moyen Âge, on ne vit réapparaître un pouvoir central aussi important que du temps des Romains. Ce fut en effet une organisation socio-politique caractérisée par le morcellement du pouvoir, la féodalité. À cette époque, la population était terrifiée par les menaces de groupes de migrateurs (au nord, les Vickings ou Normands; au sud, les Arabes et à l'est, les Hongrois) qui attaquaient, au neuvième siècle, l'Europe occidentale.

Elle n'avait donc d'autres choix que de se mettre sous la protection de chefs locaux (seigneurs) qui possédaient des demeures fortifiées (châteaux forts) et de l'autorité sur des guerriers bien armés (chevaliers). En échange de cette protection, les gens devaient céder leurs terres et livrer une part importante de leur production. Trop endettés, certains cédèrent même des droits sur leur famille, devenant des serfs. Ces serfs , qui étaient rivés à des terres déterminées et qui avaient plus d'obligations envers les seigneurs, vivaient dans des conditions qui ressemblaient beaucoup à celles des esclaves ruraux antiques. Les seigneurs possédaient donc, à cette époque, non seulement un château, mais aussi une grande partie, sinon toute, des terres qui entouraient leurs châteaux.

Le château fort est apparu vers le 10ème siècle. De structure très simple, il se compose alors d'une tour de bois qui accompagne la résidence. Tout cela est entouré d'une palissade cernée d'un fossé. Une basse-cour adjacente, elle aussi entourée d'un rempart, contient les bâtiments d'exploitation, les logis des serviteurs et la chapelle. Plus tard, par besoin d'une meilleure protection, les châteaux vont être construits en pierre. De plus, d'inconfortables et rudimentaires qu'ils étaient, ils deviendront beaucoup plus luxueux avec les croisades (ces dernières révélant aux Occidentaux émerveillés le luxe et le raffinement oriental, furent à l'origine des principales tranformations de l'architecture domestique). Les châteaux étaient érigés en lieu stratégique (question de protection). En effet, on construisait ces derniers sur des terrains surélevés. Si ce n'était pas possible, on faisait alors des tertres artificiels, des mottes ou des formes surélevées. De plus, pour ajouter à la protection, il y avait un fossé (rempli d'eau ou non) qui entourait le château. Les murs du château fort pouvaient avoir jusqu'à quatre mètres d'épaisseur.


Retour à la page principale