Accueil
Nous contacter
Pour nous voir

Ateliers et animations musicales |  Cahier de chants |  Quelques chansons  

 

Princes qu'en mains tenez
Dans les chantiers
Bread and Roses
Solidarité
Quand on part 
pour un long voyage

Comme un million de gens
L'étranger
Du pain et des roses

Comme un million de gens

Paroles et musique: Claude Dubois

Il est né un jour de printemps
Il était le septième enfant
D'une famille d'ouvriers
N'ayant pas peur de travailler
Comme un million de gens
Il a grandi dans un quartier
Où il fallait pour subsister
Serrer les dents les poings fermés
Autour de lui y'avait plus petits et plus grands
Des hommes semblables en dedans

En mangeant un morceau de pain
Il avait vu que le voisin
Avait quelque chose sur le sien
Qu'il aurait bien aimé goûter
Comme un million de gens
Il a cessé d'étudier
Car il fallait pour mieux manger
Serrer les dents et travailler
Autour de lui y'avait plus petits et plus grands
Des hommes semblables en dedans

Puis un jour il a rencontré
Une femme qu'il a mariée
Sans pour cela se demander
Si du moins il pouvait l'aimer
Comme un million de gens
Ils ont vieilli dans leur quartier
Et leurs enfants pour subsister
Serrent les dents les poings fermés
Mais autour d'eux y'aura plus petits et plus grands
Des hommes semblables en dedans

Comme un million de gens
Qui pourraient se rassembler
Pour être beaucoup moins exploités
Et beaucoup plus communiquer
Se distinguer, se raisonner, s'émanciper
Se libérer, s'administrer
Se décaver, s'équilibrer, s'évaporer
S'évoluer, se posséder
Mais autour d'eux y'avait plus petits et plus grands
Des hommes semblables en dedans