NO FINO DA BOSSA AO VIVO

Pour aimer ce disque double, il faut vraiment être un grand admirateur d'Elis. La qualité sonore est faible et il y a de longues discussions. Mais j'aime bien ce disque où il y a beaucoup de plaisir et d'improvisations. Ces deux disques sont tirés d'une émission de télévision, de 65, 66 et 67. Lors de ces 3 années Elis Regina partageait la vedette avec Jair Rodriguez. Sur ce disque il y a les mêmes 34 pièces qui se retrouvent sur 3 disques, avec la pochette du bas, de 3 couleurs différentes.

J'aime bien l'endroit où Elis reçoit Dorival Caymmi. Ça débute avec une version de "Lá Vem a Bahiana", interprétée par Dorival. Après un moment de conversation, Dorival chante "Saudades Da Bahia", et ça se termine avec Elis pour une très belle interprétation de "Das Rosas". Et j'aime bien le moment où Elis s'amuse avec Jair Rodriguez, sur un pot-pourri des succès de Jobim. Il y a une très belle complicité entre ces deux artistes et Elis ne peut pas s'empêcher de rire à quelques endroits, tout comme les spectateurs.

Comme belle pièce il y a le pot-pourri "Rosa de samba". Avec Elza Soares, Lucio Alves et Agostinho dos Anjos, Elis Regina offre une superbe performance vocale. Leurs voix s'unissent très bien pour un bon pot-pourri, accompagnées seulement par une guitare. Elza Soares a une voix que j'adore sur "Despedida de Mangueira", avec un timbre vraiment très spécial. On peut sentir dans la voix d'Elis, beaucoup de bonheur lors de cette interprétation.

Il y a un moment que j'aime, qui dure près de 10 minutes. Elis reçoit Adoniram Barbosa et interprète, avec lui, quelques chansons de ce compositeur. Ce dernier a une voix très spéciale et semble très comique, malheureusement je ne comprend pas ce qu'il raconte. Sur  "Somewhere", Elis chante en anglais avec le groupe vocal O quarteto. Cette pièce juste voix et guitare permet de voir qu'Elis Regina a une voix superbe et juste, même dans une autre langue. Une réussite vraiment très professionnelle où sa voix est parfois forte et parfois d'une douceur extrême. Pas un des meilleurs albums, mais étant un grand "fan" j'ai pu apprécier quelques bons moments.

©  Écrit par Louis Briand en Mars 2001
Page précédente           Page d'Accueil           Section Elis           Écrivez-moi