Les amuse-gueule

 

62 L'oiseau loco

Le train 1 quitte la ville A sur une voie ferrée parfaitement rectiligne et planche et, tout en maintenant une vitesse de croisière d'exactement 30 km/h, se dirige sans arrêt vers la ville B qui se trouve à 120 km à l'est.

Sur une voie rigoureusement parallèle à celle empruntée par l'autre train, le train 2 quitte la ville B au même moment, maintient une vitesse de croisière d'exactement 30 km/h et se dirige vers la ville A qui se trouve à l'ouest.

Pour simplifier les calculs, on peut négliger le temps nécessaire pour l'accélération de chacun des deux trains jusqu'à sa vitesse de croisière -- ainsi, on supposera qu'ils démarrent instantanément à 30 km/h.

On suppose aussi qu'il n'y a pas de vent ce jour-là.

Pendant ce temps, un oiseau part de la locomotive A pour se diriger vers la loco B. Rendu à la loco B, il change de direction et retourne vers la loco A. Il répète la même chose jusqu'au moment où les deux locomotives se croisent. L'oiseau vole à 100 km/h et, pour simplifier les calculs, on supposera qu'il démarre instantanément à 100 km/h et qu'il met un temps nul pour changer de direction.

Quelle distance l'oiseau parcourra-t-il entre le moment où les locomotives partent de leurs villes respectives et le moment où ils se croisent?

[ Source: Robert Le Sage, un amuse-gueulard... ]

 

Réfléchissez bien avant de consulter la solution...

Un indice, s.v.p.


[ Retour à la page principale des Amuse-gueule ]


mise à jour 99.02.05