Je me suis apercu que des bouteilles de boisson gazeuse de 2 litre en plastique n'ont pas libéré facilement le gaz qu'elles ont absorbé,meme en les trempants dans l'eau chaude du robinet.
J'ai fait une nouvelle vérification(d'une facon un peu différente) pour m'assurer que certain plastiques absorbent un gaz qui contient un mélange d'air et de CO2 lorsqu'ils sont catalysées par une solution basique.
           J'ai procédé comme d'habitude pour obtenir de bonnes conditions pour qu'une bouteille de boisson gazeuse de plastiques( ayant un volume de 2 litres), absorbent le gaz intérieur(air ayant une tres forte concentration de CO2).
                  Une fois la bouteille écrasée,j'ai vidé la solution basique (de 100 mililitres) tout en empechant l'air de pénétré(ici il suffit d'excercer la bonne pression sur la paroi extérieur de la bouteille) et apres j'ai bien fermer le bouchon;
                          j'ai trempé la bouteille dans de l'eau bouillante a 100 degrés Celsius, dabord la base de la bouteille dans environ 10 centimetres
de cette eau bouillante, puis le sommet de la bouteille dans cette meme eau bouillante, le blastique se dégrada et la bouteille perdit un peu de volume,
mais ces parois qui était écrasé avant le trempage ont redressé a leur position normal et la pression intérieur a beaucoup augmenté.
       J'ai fait un trempage de courte durée et une telle expérience peut etre dangereuse et je recommande fortement d'utiliser des lunettes genre
lunette de skieur ou de plongée et d'utiliser une tuque ou un bonnet ou encore un cache oreille, aussi le port d'un foulard et des mitaines,
tout cela pour éviter d'etre ébouillanté en cas d'explosion de la bouteille de plastique dans l'eau bouillante.
         Une fois la bouteille refroidit,la pression interne semblait etre la meme que la pression extérieur normal(la paroi central était a sa position normal), le volume intérieur a augmenté malgré que la bouteille de plastique a diminuée un peu de volume.
                       J'ai fait le meme trempage avec une bouteille du meme genre, mais j'avais auparavant remplit la bouteille d'eau pour évacuer le gaz
intérieur(air et CO2),puis vider cette eau pour laisser l'air entrer.Cette bouteille n'avait pas été utilisé a des expériences d'absorption de gaz.
           Avant de tremper cette bouteille,je l'avait écrasé modérément quand le bouchon de la bouteille était enlevé,puis j'ai bien serré le bouchon,
je voulait que le volume de la bouteille soit le meme qu'une bouteille du genre qui avait été écrasé modérément par le phénomene d'absorption de gaz.
                Lors du trempage dans de l'eau bouillante(a 100 degrés Celsius),la bouteille a subit aussi une dilatation de son gaz intérieur(ici l'air),mais
la pression interne n'a pas semblé menacante et apres le refroidissement,la bouteille a eu de nouveau ces parois écrasé modérément.
          Donc par une simple comparaison de ces 2 bouteilles qui ont été trempé dans l'eau bouillante et qui ont perdu pratiquement le meme volume
apres trempage,il est évident que le plastique de la bouteille ayant servit a une expérience d'absorption de gaz, a libéré beaucoup de gaz,tandis
que l'autre bouteille(n'ayant pas servit a une expérimentation d'absorption de gaz) ne semble pas avoir libéré de gaz.
                   Je suppose que le plastique de la bouteille qui a libéré le gaz a été contraint de faire cette libération de gaz étant donné que le plastique
c'est modérément dégradé lors de son trempage dans l'eau bouillante.
                      Je ne peut toutefois pas garantir que l'air et le CO2 aient été absorbé (et libéré) dans les memes proportion par le plastique.