Matiere noire elucide' pour les galaxies
Salut, c'est suite a la discussion suivante:
La matiere noire: pourrait ne pas etre eternelle,
dans le forum: debat scientifique,
que moi et un autre forumer(Andre' Lefebvre), merci , avons eu que j'ai deduit que le mystere de la matiere noire est maintenant elucide' pour les galaxies, l'explication est tres simpliste:

prenons le cas d'une planete qui tourne autour du Soleil sur une orbite circulaire, sa vitesse lineaire de rotation est facile a calculer avec la loi de gravitation de Newton, cependant cette vitesse lineaire de rotation serait superieur, si au lieu d'une seule planete qui tourne sur cette orbite circulaire, il y en aurait plusieurs , car il faudrait tenir compte de l'attraction gravitationnelle entre ces planetes sur cette meme orbite (pour simplifier considerons la masse du Soleil beaucoup plus important que la somme des masses des planetes sur la meme orbite circulaire) et pour expliquer cela voici l'exemple suivant:

Il y a 72 etoiles distribuer uniformement sur une meme orbite circulaire tournant autour du cente de gravite' de la galaxie, il y a donc 5 degres
entre chaque etoile,
maintenant tracons des lignes radiale qui va des etoiles au centre de gravite de la galaxie,
tracons aussi des lignes qui unie chaque etoile,
nous pouvons constater que les lignes radiale ne sont pas perpendiculaire aux lignes qui unie les etoiles, alors en considerant que ces lignes radiales peuvent representer des vecteurs de force centrifuge des etoiles, on constate donc que ces forces centrifuge ont une composante sur ces ligns radiale qui vaut ici approximativement:

(Fc)[Sin(5 degres)] = (Fc)(.087) = (Fc)/(11.49) equation 1 ,

Fc etant la force centrifuge des etoiles,
mais l'attraction gravitationnelle a aussi une composante de meme valeur mais de sens oppose',
alors voici le raisonnement suivant:
si la vitesse necessaire d"une etoile sur cette orbite circulaire est calcule' pour une seule etoile, alors la composante gravitationnelle sur la ligne unissant deux etoiles est egal en valeur absolu a la composante du vecteur force centrifuge sur cete ligne unissant ces deux etoiles, il n'a donc aucune force qui empeche les etoiles de se rsapprocher l'une de l'autre, par contre si les etoiles sur cette orbite circulaire ont une vitesse superieur a celle calculer pour une seule etoile, alors la composante des forces centrifuge sur la ligne unissant les etoiles est superieur a la composante de la force gravitationnele sur ces memes lignes et comme cela il y a une force qui s'oppose a l'attraction gravitationnelle des etoiles sur cette mem orbite circulaire.
Cette vitesse supplementaire expliquerait l'observation des vitesses supplementaire des etoiles sur le pourtour des galaxies.

Voici les deux principaux messages qui m'ont aide' a faire cette constatation (pour le premier message voir principalement l'edition1 et l'edition2 ecrite vers la fin de ce message):
http://abcd.vosforums.com/post23192.html#23192

http://abcd.vosforums.com/post23195.html#23195 

Preuve par un exemple de calcul:

prenons le cas particulier ou l'angle & entre les etoiles de meme orbite circulaire serait telle que (Fc)[SIN (&)] = Fge ,
Fge est la force gravitationnelle entre les etoiles sur une meme orbite circulaire,
si je suis bien informe', pour les orbites les plus loin du centre de gravite' de la galaxies, les vitesses lineaires de rotation sont approximativement les memes(meme si ces orbites ont de rayons different), en sachant cela, comparons avec une orbite circulaire dont son rayon est quatre fois plus grand, alors normallement la force centrifuge Fc sur une etoile typique est 16 fois plus faible sur cette etoile car Fc varie comme (mV^2)/R = Fc = Fg = (GMm)/(R^2) ,
pour V = (MG/R)^(1/2) , M etant la masse central de la galaxie, R etant le rayon de l'orbite circulaire, G etant la constante gravitationnelle, m etant la masse d'une etoile typique,
mais si nous considerons que la vitesse V n'a pas varier, alors la force centrifuge avec vitesse fixe Fcf est 4 fois plus faible au lieu de 16 fois plus faible, ce qui fait que Fcf est 4 fois plus forte que Fg, alors Fce est aussi 4 fois plus fort sur cette grande orbite, et il nous reste donc a comparer Fce a Fge pour une orbite circulaire ayant un rayon 4 fois plus grand, et il nous faut l'egalite' Fce = Fge,
Fge est 4 fois plus fort pour la plus grande anneau ayant un rayon 4 fois plus grand et est donc egal a Fce sur cette plus grande orbite, car pour un anneau d'etoile qui ne varie pas en densite', la force gravitationnelle qui tient lier cette anneau varie comme son rayon (Fce etant entre les etoiles distante d'un angle & constant).

Tout comme la force gravitationnelle a la surface d'une planete qui varie comme son rayon si celle-ci grossis et ne varie pas de densite', il en est de meme pour le lien de force gravitationnele de liaison d'un anneau
d'etoile, si cette anneau grossis et ne varie pas de densite', c'est pouquoi
Fce = Fge pour les dernieres orbites circulaire d'une galaxie typique si la vitesse lineaire de rotation des etoiles de ces dernieres orbites sont les memes, voila une preuve par calcul .