<<<ACCUEIL DEMAIN>>>

PROLOGUE

 

Je ne sais me rappeler depuis quand j'ai, et comment m'est venu, ce goût, ce rêve de voir un jour l'Égypte. Cela n'a rien d'un rêve original, tant de monde place au sommet de ses ambitions de voyage, ce retour vers le passé millénaire de l'Égypte. Pourtant, si commun soit-il, ça reste un rêve extraordinaire.

 

Je n'ai pas de souvenir précis de la première fois où j'ai vu une image des Pyramides de Giza. Je me rappelle en revanche précisément que, lorsque j'étais à l'école primaire, sans doute dans ma sixième ou septième année, un professeur nous avait parlé du pyramidal projet parrainé par l'UNESCO, en vue du sauvetage, du déménagement des Temples de Ramsès II et d'Hathor, à Abou-Simbel. Cela avait grandement frappé mon imagination d'enfant. Plus tard, à partir de l'adolescence, et je pourrais dire pratiquement sans interruption depuis, je me suis mis à lire des tas de livres sur l'Égypte, sur la Vallée des Rois, sur les Pyramides. Ce n'était pas toujours de la littérature hautement scientifique ou touristique, puisque j'ai lu à peu près tout ce que les Éditions Robert Laffont ou les collections « J'ai lu » ont publié de théories tout aussi audacieuses les unes que les autres, sur la construction des Pyramides, sur la malédiction de Toutankhamon, sur la Vallée des Rois... À chaque fois que l'occasion s'en présentait, je ne manquais pas de visiter toutes les expositions à saveur égyptienne et pharaonique. Et je ne devrais pas mettre cette dernière phrase au passé, parce que c'est encore vrai même d'aujourd'hui.

 

Ce n'est pas d'hier non plus que l'un de mes plus grands rêves est de voyager. Je puis enfin dire, qu'après avoir attendu longtemps, je m'en donne maintenant à coeur et tête joie, en n'orientant pratiquement plus mes économies que sur les voyages. Quand ce n'est pas de départ qu'il s'agit, c'est de retour dont il est question ou, mieux encore, l'entre de ces deux, c'est-à-dire le voyage lui-même.

 

Ainsi après plusieurs voyages en Amérique et outremer depuis 1988, et notamment de nombreux déplacements européens, pendant les 2 années où j'ai eu l'occasion (je ne dis pas la chance, parce que ce n'est pas de la chance, c'est quelque chose de bâti et de mérité de haute lutte), de travailler à Bâle en Suisse. Après plusieurs voyages, disais-je donc, voilà qu'au printemps 2000, et tel que je l'avais souhaité et tel que je l'avais suggéré à Huguette, il fallait que ce soit l'an 2000 qui nous amène en Égypte. C'est donc officiellement le 5 mai 2000 qu'on a réservé nos places au sein d'un groupe formé par le Club Aventure de Québec, groupe en partance pour l'Égypte, à partir du 23 septembre jusqu'au 14 octobre 2000. C'est comme pour les photos, souvent répétitives, que l'on prend: c'est pour mon plaisir et pour mon souvenir, pour mes réflexions et sentiments personnels, que je m'écris ce message. Tant mieux si d'autres y trouvent leur compte d'intérêt à sa lecture. J'y ai incorporé quelques-unes des 400 photos que j'ai prises en Égypte (vous pouvez toujours cliquer sur les photos pour les voir en grande taille. Utiliser le bouton Back/Précédent de votre Browser Internet pour revenir au texte). Bon courage, bonne patience... c'est long... et bon voyage.

 

LES PRÉPARATIFS

 

C'est la première fois que je fais partie d'un groupe de voyage avec le Club Aventure de Québec. Celui-ci offre des voyages guidés pour des petits groupes de 12 personnes au maximum (comme pour les blés-d'Inde, la douzaine fait parfois treize...). Dès le lendemain de la réservation de notre voyage, j'ai commencé à lire (ou relire) des livres que je possédais (ou qu'Huguette possédait) sur l'Égypte, ou encore à en acheter de nouveaux, à partir du plus succinct, comme le petit Guide Berlitz (parfait pour se donner une approche, disons astronomique). Ensuite plus de détails, dans les Guides Gallimard (Collection du Voyageur)... Pas qu'une chétive affaire de se démêler dans quelques millénaires de l'histoire égyptienne. Mais à force de lire et de répéter et de répéter, une certaine continuité et certains points de repère importants finissent par s'installer dans la mémoire.

 

La rencontre pré-départ du Club Aventure se tient le 27 août 2000, aux bureaux du Club, sur le Chemin Sainte-Foy, à Québec. C'est d'abord l'occasion de rencontrer les autres membres de notre groupe. C'est aussi l'occasion de rencontrer notre guide, Vincent Bolduc (28 ans) qui nous décrit l'itinéraire prévu du voyage, tout en nous faisant déjà partager certaines émotions qu'il a déjà vécues au cours de ses 5 voyages en tant que guide en Égypte. Il ne reste plus qu'à attendre et à préparer les bagages, ce qu'Huguette n'a pas manqué de faire quelques semaines à l'avance et ce que j'ai entrepris dans la semaine précédente.

 

Rencontrez donc ici le groupe du Club Aventure...

Et voyez aussi le JOUR 13...

Vous pouvez aussi consulter ici ma feuille de route (en format PDF)

 

<<<ACCUEIL DEMAIN>>>


Texte, photos et site Web: Gilles TANGUAY, Décembre 2000-Janvier 2001 - Plus récente mise-à-jour : mercredi le 28 mars 2001